Les affaires express

Des acquisitions pour Premier Tech
Premier Tech sort son chéquier et procède à l'acquisition de trois entreprises. Deux en Europe, une autre aux États-Unis. Des transactions totalisant 30 millions $ qui permettront à l'entreprise de Rivière-du-Loup, spécialisée dans la fabrication de produits agricoles et d'horticulture, d'équipements d'emballage et de systèmes de traitement des eaux, de poursuivre sa croissance sur les marchés internationaux. Ces trois entreprises affichent collectivement un chiffre d'affaires de 50 millions $ et font travailler près de 100 personnes. Du même coup, Premier Tech renforce son expertise dans les systèmes automatisés de conditionnement et d'emballage pour les marchés des matières organiques et de récupération des eaux de pluie.  Gilbert Leduc
***
Les ventes au détail ont reculé de 0,5 % en décembre
Statistique Canada annonce que les ventes au détail ont diminué de 0,5 % en décembre, alors que le magasinage des Fêtes commençait à ralentir. Le déclin s'est produit après quatre hausses mensuelles consécutives. Les économistes ne s'attendaient à aucun changement en décembre, selon Thomson Reuters. Des ventes plus faibles ont été déclarées dans 9 des 11 sous-secteurs. Statistique Canada précise que les ventes des magasins de vêtements et d'accessoires vestimentaires ont diminué de 3,7 %, tandis que celles des magasins de marchandises diverses ont reculé de 1,3 %. Les ventes des magasins d'appareils électroniques et ménagers ont enregistré une baisse de 2,3 %. Une fois les effets des variations de prix supprimés, le volume des ventes au détail a diminué de 1 %.  La Presse canadienne
***
Le Bureau de la concurrence poursuit La Baie
Le Bureau de la concurrence du Canada a annoncé mercredi qu'il poursuivait en justice la Compagnie de la Baie d'Hudson pour une utilisation alléguée d'indications trompeuses sur ses prix. Selon l'organisme de réglementation, HBC aurait indûment gonflé les prix habituels de certains ensembles de matelas et de sommiers pour annoncer d'importants rabais. Ce procédé donnait aux consommateurs l'impression qu'il s'agissait d'«offres avantageuses», a poursuivi l'agence. Le Bureau de la concurrence affirme que la Compagnie de la Baie d'Hudson a eu recours à cette pratique partout au Canada depuis au moins mars 2013. HBC n'est pas d'accord avec les accusations du Bureau et entend se défendre vigoureusement contre la demande déposée auprès du Tribunal de la concurrence, a indiqué dans une déclaration la porte-parole Tiffany Bourre.  La Presse canadienne