Les affaires express

McDonald's veut réduire l'emploi d'antibiotiques dans ses poulets
La chaîne de restauration rapide américaine McDonald's compte réduire au cours des prochaines années le traitement aux antibiotiques des poulets qu'elle sert à travers le monde, après avoir déjà pris des mesures semblables aux Etats-Unis. «À partir de 2018, nous allons commencer à mettre en oeuvre une nouvelle politique sur l'usage d'antibiotiques chez les poulets d'élevage sur l'ensemble des marchés mondiaux», a annoncé le groupe dans un communiqué publié mardi. Depuis l'an dernier, McDonald's ne sert déjà plus de poulet élevé aux antibiotiques aux États-Unis dans ses restaurants américains. Si le groupe annonce maintenant un plan à l'échelle mondiale, il est moins ambitieux qu'aux États-Unis puisqu'il ne concerne que les antibiotiques à l'importance jugée la plus cruciale par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour la médecine humaine. McDonald's compte ne plus servir de poulets exposés à ces antibiotiques à partir du début 2018 au Brésil, au Canada, au Japon ainsi qu'en Corée du Sud, et à partir de fin 2019 en Europe, en Russie ainsi qu'en Australie.  AFP
***
Chine : New Balance gagne un procès pour contrefaçon de logo
La justice chinoise a donné raison au fabricant américain de chaussures New Balance contre des entités accusées d'avoir contrefait son célèbre logo «N», et lui a accordé 1,27 million d'euros (1,88 millions $CAN) en dommages et intérêts, une rare victoire pour une marque occidentale dans ce genre d'affaire en Chine. Un tribunal de Suzhou a estimé que les trois accusés, qui fabriquaient des chaussures sous la marque New Boom, avaient «agi de concert pour enfreindre» les droits du groupe américain, selon une copie du verdict obtenue jeudi par l'AFP. Les juges ont noté la ressemblance presque parfaite des logos, mais également des styles et des prix de ventes approchants, estimant que les produits contrefaits pouvaient être «aisément confondus» avec les authentiques chaussures de l'américain. Le tribunal a condamné les trois accusés - l'entrepreneur Zheng Chaosong et les firmes Xinpingheng et Bosidake - à payer conjointement quelque 10 millions de yuans en dommages et intérêts.  AFP
***
Sears fermera plus de magasins que prévu aux États-Unis
Sears fermera plus de magasins que prévu aux États-Unis en raison d'une diminution de ses ventes au deuxième trimestre alors que la concurrence s'intensifie dans le secteur du commerce de détail. Le détaillant tente de réduire ses coûts en mettant la clé sous la porte de 180 magasins cette année, en plus d'avoir l'intention de s'en départir de 150 autres. L'entreprise prévoit maintenant fermer 28 magasins Kmart de plus. La société établie dans l'Illinois a fait part de ses intentions jeudi en dévoilant ses résultats du deuxième trimestre, où elle a réduit sa perte nette à 251 millions $US. De leur côté, les revenus ont fléchi de 23 %, à 4,37 milliards $US. Les ventes des magasins ouverts depuis au moins un an - un indicateur clé dans le secteur du commerce de détail - ont pour leur part plongé de 11,5 %.  AP
***
Les prix chez Whole Foods réduits à compter de la semaine prochaine
Le rachat des supermarchés Whole Foods par Amazon sera finalisé lundi, ont annoncé jeudi les deux entreprises américaines, qui ont aussi promis une baisse des prix dans les magasins de l'enseigne bio considérée comme particulièrement chère. Ces baisses de prix, qui concerneront certains produits (bananes, avocats, saumon...), seront visibles dès lundi, précise le communiqué, sans dire de quel ordre seront ces baisses. Le rachat pour 13,7 milliards $ par le géant du commerce en ligne de l'enseigne bio née en 1978 sera bouclé lundi, après l'accord donné cette semaine par les autorités de la concurrence américaines, ainsi que celui des actionnaires de Whole Foods, indiquent les deux entreprises. Whole Foods, dont le patron John Mackey reste en fonction, continuera son expansion via des embauches et des ouvertures de magasins, assurent aussi les deux compagnies. Annoncé en juin, ce rachat surprise avait suscité l'inquiétude au sein du monde de la distribution.  AFP