Le Village Grande Nature Chic-Chocs, situé à Saint-Octave-de-l'Avenir, dans le haut pays de Cap-Chat, en Haute-­Gaspésie, vient encore une fois d'être vendu.

Les affaires express

Le Village Grande Nature Chic-Chocs vendu
Le Village Grande Nature Chic-Chocs, situé à Saint-Octave-de-l'Avenir, dans le haut pays de Cap-Chat, en Haute-­Gaspésie, vient encore une fois d'être vendu. Réjean Blouin devient le cinquième propriétaire en moins de six ans. Selon l'homme d'affaires, qui possède trois autres entreprises, dont Aventure Gaspésie, cette fois-ci sera la bonne pour assurer la pérennité et le développement du site. Celui-ci compte une auberge avec café-bistro et salle à manger, des chalets, un camping et d'autres infrastructures. Le lieu, qui offre une vue imprenable sur les Chic-Chocs, est réputé pour la pratique de la motoneige, du ski de fond et de la raquette. «Je veux que ça devienne le nec plus ultra des quads», espère le nouveau propriétaire, qui est vice-­président de la Fédération québécoise des clubs quads. Il souhaite en faire une destination touristique offrant des activités adaptées chaque saison. «On veut transformer ça en site thématique», indique l'entrepreneur, qui a des idées plein la tête. Johanne Fournier (Collaboration spéciale)
Matapédia: Mécano Mobile R.L. agrandit
L'entreprise Mécano Mobile R.L. d'Amqui est en croissance. En décidant d'agrandir son usine, l'entreprise matapédienne vise une amélioration de sa productivité pour pouvoir prendre de l'expansion. Le coût total du projet d'agrandissement, ainsi que d'acquisition et d'installation de nouveaux équipements, s'élève à 617 000 $, dont 291 000 $ seront accordés en aide financière par Développement économique Canada pour les régions du Québec. L'annonce en a été faite mercredi par le député d'Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia. «Mécano Mobile R.L. est une PME en pleine croissance qui n'hésite pas à investir pour prendre de l'expansion, ce qui constitue l'une des clés du succès», croit Rémi Massé. Fondée en 1995 par Renaud Lavoie, Mécano Mobile R.L. se spécialise dans les systèmes hydrauliques, l'usinage et la soudure. Sa clientèle oeuvre dans les secteurs de la forêt, du transport et de la construction. Johanne Fournier (Collaboration spéciale)
***
Mises à pied chez DEQ Systems: 12 employés écopent
L'entreprise DEQ Systems, de Lévis, procédera à la mise à pied de 12 salariés au cours des trois premiers mois de 2017. L'automne dernier, l'entreprise qui fournit aux casinos du monde entier des solutions de bonification de gros lots et de fidélisation pour les tables de jeu annonçait qu'elle passait dans le camp de la société américaine Scientific Games. Les actionnaires de DEQ Systems - l'entreprise est inscrite à la Bourse de Toronto (TSX de croissance : DEQ) - ont accepté, le 10 novembre, le plan d'arrangement présenté par les deux entreprises. À quelques reprises, Le Soleil a tenté de savoir ce qu'il adviendrait des activités et des employés des DEQ Systems au siège social de Lévis. La compagnie y faisait travailler, aux dernières nouvelles, entre 11 et 25 personnes. L'entreprise n'a jamais donné suite à nos appels. Or, nous avons appris que des avis de licenciement avaient été envoyés à 12 salariés au début du mois de décembre. Ils seront renvoyés à la maison d'ici la fin du mois de mars. DEQ Systems affichait au troisième trimestre de son exercice financier 2016 des revenus de 2,5 millions $. Ils étaient en hausse de 7 % par rapport au trimestre précédent. Gilbert Leduc