Les affaires express

Labatt investira 460 M$
La brasserie Labatt annonce qu'elle investira 460 millions $ entre 2017 et 2020 pour améliorer ses activités et stimuler sa croissance. Le brasseur de bières comme la Labatt Bleue, Budweiser et Alexander Keith's précise que 62,2 millions $ seront consacrés aux activités brassicoles dès cette année. Chacune des six brasseries de Labatt avait profité d'un investissement de 19 millions $ au cours des dernières années, quand la compagnie a dépensé 546 millions $ en améliorations apportées aux immobilisations entre 2011 et 2016. La compagnie dit que ce nouvel investissement consacré aux technologies et à l'équipement devrait lui permettre de gonfler sa production, au moment où les goûts des consommateurs évoluent et que la demande augmente pour différents types de boissons. Aucune mise à pied n'est prévue.  La Presse canadienne
***
Des bureaux canadiens de Volkswagen perquisitionnés
Le gouvernement de l'Ontario a perquisitionné les bureaux canadiens du constructeur automobile allemand Volkswagen, dans le cadre de son enquête sur le scandale des émissions qui a ébranlé l'entreprise il y a deux ans. Le ministère ontarien de l'Environnement et de l'Action en matière de changement climatique a indiqué mercredi avoir déposé, la semaine dernière, une accusation contre Volkswagen en vertu de la loi de la province sur la protection de l'environnement, faisant valoir que l'entreprise n'a pas respecté les normes ontariennes d'émission. Ces allégations n'ont pas encore été prouvées devant un tribunal. Selon Tim Gray, directeur général du groupe Environmental Defense, le gouvernement fédéral a de plus larges pouvoirs que les provinces dans ce domaine et il peut imposer de plus lourdes amendes aux contrevenants. L'argent ainsi obtenu pourrait être utilisé pour des mesures de protection contre la pollution ou l'accélération de la transition vers les véhicules électriques.  La Presse canadienne
***
L'OCDE hausse ses prévisions de croissance
L'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a revu à la hausse ses prévisions de croissance pour le Canada cette année, à 3,2 %, tandis qu'il misait sur une croissance de 2,8 % dans ses prévisions précédentes, en juin. La prévision de l'OCDE  en 2018 demeure inchangée à 2,3 %. À l'échelle mondiale, l'OCDE attend toujours une croissance de 3,5 % cette année et de 3,7 % pour 2018, en hausse légère par rapport à 3,6 % dans ses perspectives précédentes.  La Presse canadienne