Les affaires express

Costco augmentera ses tarifs
Le géant américain Costco augmentera le tarif annuel de ses membres à compter du 1er juin. Le détaillant en a fait l'annonce lors du dévoilement de ses résultats financiers du deuxième trimestre, clos le 12 février. Le tarif des membres possédant la carte Privilège passera de 55 $ à 60 $. Pour ceux détenant la carte de Membre exécutif, la facture bondira de 110 $ à 120 $. Pour son dernier trimestre, Costco, qui détient 728 entrepôts dans le monde, dont 94 au Canada, a enregistré un bénéfice net en baisse de 6 %, pour atteindre 515 millions $. Selon l'entreprise, la hausse des cotisations affectera 35 millions de membres au Canada et aux États-Unis. Le détaillant possède trois succursales dans la région, à Sainte-Foy, à Lebourgneuf et à Lévis.  Jean-Michel Genois Gagnon
***
Creaform propose un site Web carrière
Afin de diversifier ses stratégies pour trouver tous les talents dont elle a besoin pour poursuivre sa croissance, Creaform se dote d'un site carrière (carrieres.creaform3d.com). «Nous souhaitons renforcer l'image de notre entreprise et faire savoir aux candidats qu'il y a chez nous de nouvelles possibilités de carrière», explique Catherine Thomas, la directrice des ressources humaines de l'entreprise de Lévis spécialisée dans les technologies de mesure 3D portables. S'adressant notamment aux étudiants en recherche de stage, aux diplômés et professionnels qualifiés des secteurs du génie mécanique et électrique et aux spécialistes des ventes, de l'administration et du marketing, la plateforme présente la philosophie et les valeurs de l'entreprise ainsi que les postes disponibles. Creaform, qui fait actuellent travailler 500 personnes, doit d'ailleurs pourvoir 45 postes rapidement, et ce, non seulement à Lévis, mais ailleurs dans le monde. L'an dernier, l'entreprise a recruté 135 nouveaux travailleurs et prévoit réaliser 150 embauches au cours des cinq prochaines années à son nouveau siège social, qui ouvrira ses portes à l'automne dans l'Innoparc à Lévis.  Gilbert Leduc
***
Interbois prend la relève de Moulures Etchemin
L'entreprise Interbois de Saint-Odilon prend la relève de Moulures Etchemin. Elle va continuer à fabriquer et distribuer les produits de la compagnie qui avait été victime d'un incendie au mois de janvier. Après avoir évalué différents scénarios, les propriétaires de Moulures Etchemin, installé à Lac-Etchemin, avaient choisi d'arrêter leurs activités. L'entreprise oeuvrait depuis 22 ans. «Interbois travaille à rebâtir les stocks de moulures qui étaient offerts par Moulures Etchemin. Quelques modèles sont déjà offerts et ils s'en ajoutent régulièrement. L'entreprise prévoit être en mesure de rendre disponibles la majorité des modèles d'ici quelques semaines», indique par voie de communiqué Interbois. Cette dernière a confié à différents médias de la Beauce avoir embauché des talents de Moulures Etchemin pour répondre à la demande.  Jean-Michel Genois Gagnon
***
Métal 7 acquiert Enduride
L'entreprise de Sept-Îles Métal 7 ajoute une corde à son arc et acquiert le manufacturier Enduride de Québec. Métal 7 a fait son nid aux quatre coins de la planète en développant une expertise dans le revêtement de pièces destinées surtout à l'industrie minière. Enduride fabrique quant à elle une «gamme spécialisée» de rouleaux de convoyeur, destinée à l'industrie primaire, dont le monde minier. Les activités «s'intègrent parfaitement», estime la direction de Métal 7. L'entreprise septilienne espère d'ailleurs tripler le chiffre d'affaires de sa nouvelle acquisition, présente actuellement au Canada, aux États-Unis et au Mexique. «Cette transaction permettra à Enduride d'accéder à un réseau de ventes local et internationale solidement établi», s'est réjoui le directeur général d'Enduride, Simon Douville. Métal 7 explique tabler sur «un plan global d'expansion et de consolidation» pour devenir une «entreprise phare» reconnue «à l'échelle internationale». Métal 7 exporte pour l'heure plus de 75 % de sa production dans 20 pays, principalement à l'extérieur de l'Amérique du Nord. Elle embauche 85 travailleurs à Sept-Îles et maintenant une trentaine à Québec.  Fanny Lévesque (Collaboration spéciale)
***
TVA renoue avec la rentabilité
Le Groupe TVA a affiché vendredi un bénéfice net attribuable à ses actionnaires de 5,7 millions $ pour son quatrième trimestre, après avoir réalisé une perte nette de 1,47 million $ lors de la même période un an plus tôt. Le bénéfice par action de la filiale de Québecor Média a atteint 13 ¢ pour le trimestre clos le 31 décembre, contre une perte par action de 3 ¢ pour le quatrième trimestre de 2015. Les revenus de la société ont progressé de 2,6 % pour s'établir à 169,5 millions $. Le Groupe TVA a notamment attribué cette amélioration de ses résultats trimestriels à une hausse des revenus publicitaires pour ses chaînes télévisées TVA Sports (14,7 %) et Réseau TVA (10,5 %). Les activités du secteur des magazines ont continué d'être confrontées «aux difficultés qui affectent cette industrie». Le Groupe TVA a malgré tout affirmé avoir réduit de 86,3 % l'impact défavorable d'une baisse de 18,9 % des produits d'exploitation de ce secteur. L'entreprise a notamment procédé à la fermeture des magazines Chez soi et Tellement bon. La Presse canadienne