Les affaires express

Don de 2 millions $ de la Fondation Molson à l'Université Laval

Qu’ont en commun l’Université Laval et le Babson College qui a pignon sur rue à Wellesley en banlieue de Boston?

Ils sont les alma mater d’Andrew et Geoffrey Molson respectivement.

Mardi, la Fondation Molson a annoncé l’octroi d’un don majeur de 2 millions $ dans le cadre de la campagne de financement de la Fondation de l’Université Laval pour créer un programme d’accélérateur d’entreprises.

«Il était clair pour les frères Molson que le don allait être dirigé vers l’entrepreneuriat et l’établissement d’un partenariat privilégié entre l’Université Laval et Babson College», explique Maripier Tremblay, présidente du conseil d’administration d’Entrepreneuriat Laval et professeure en management à l’Université Laval.

Babson College est un phare en matière d’entrepreneuriat. L’institution forme des hommes et des femmes qui vont diriger des entreprises et qui ont aussi «la volonté de contribuer à changer le monde. Le développement des compétences entrepreneuriales au Babson College vise à influencer les façons d’agir et de penser des entrepreneurs», explique Mme Tremblay en ajoutant que cette philosophie rejoint celle de l’Université Laval qui s’inspire de l’entrepreneuriat responsable.

De nombreux avantages

Cette nouvelle collaboration stratégique entre les deux établissements se manifestera de plusieurs façons.

L’Université Laval aura notamment accès au réseau restreint de partenaires privilégiés de Babson College. Elle est la première université canadienne à joindre à ce groupe sélect dans lequel les participants échangent sur les meilleures pratiques en matière de développement de l’enseignement des compétences entrepreneuriales.

Les étudiants de l’Université Laval en bénéficieront également. L’institution s’inspirera du Summer Venture Program du College Babson pour proposer aux jeunes entrepreneurs un programme de formation s’échelonnant sur une période de dix semaines. Déjà, près d’une dizaine d’étudiants qui sont à la tête d’une jeune pousse participent à cette initiative qui leur permettra, entre autres, d’aller découvrir Boston et son environnement riche en matière d’entrepreneuriat.

«En tant que diplômé du Babson College, c’est avec beaucoup de fierté que je constate le succès que connaît le Summer Venture Program et c’est encore plus gratifiant de savoir qu’un programme similaire sera implanté ici au Québec», a mentionné Geoff Molson qui a fréquenté Babson College de 1994 à 1996. Son frère Andrew, quant à lui, est diplômé en droit de l’Université Laval (1991 à 1994). «Je garde d’excellents souvenirs de mon passage à l’Université Laval et c’est toujours un plaisir de voir cet établissement qui m’a tant apporté collaborer avec d’autres écoles de renom et permettre ainsi à des gens d’ici de se perfectionner.»  Gilbert Leduc

***

Investissement de 15 millions $ chez SiliCycle

L’entreprise SiliCycle a annoncé, mardi, l’agrandissement de son usine dans le Parc technologique du Québec métropolitain. Il s’agit d’un investissement de 15 millions $ qui permettra la création d’une cinquantaine d’emplois.

 L’entreprise fait actuellement travailler près d’une centaine de personnes. SiliCycle est spécialisée dans la création, la fabrication et la commercialisation de gels de silice. Cette substance est utilisée par les sociétés pharmaceutiques pour purifier les médicaments en éliminant les métaux résiduels et autres impuretés. 

Les produits de SiliCycle se retrouvent dans 85 pays à travers le monde. Avec l’ajout de 21 000 pieds carrés, SiliCycle va accroître sa capacité de production et diversifier ses marchés. 

Selon le président et fondateur de la compagnie, Hugo St-Laurent, l’objectif est de doubler le chiffre d’affaires en 2020, l’année d’anniversaire du quart de siècle de SiliCycle.  Gilbert Leduc