Les affaires express

ACCEO Solutions: un nouveau complexe de 10 M$ à L'Ancienne-Lorette
L'entreprise ACCEO Solutions érigera un nouveau complexe de 10 millions $ à L'Ancienne-Lorette. Les travaux, qui sont commencés depuis quelques jours, seront réalisés par l'entreprise Immostar. L'immeuble de trois étages sera à usage mixte. Le rez-de-chaussée et le sous-sol seront dédiés à des espaces commerciaux et les deux étages supérieurs seront occupés par des bureaux d'ACCEO, une compagnie spécialisée en technologie de l'information. La livraison de l'édifice est prévue pour 2018. «Notre équipe de Québec était décidément à l'étroit dans les locaux actuels. Offrir non seulement des espaces de travail, mais réellement un milieu de vie aux employés est l'une de nos priorités. [...] Nous croyons fermement qu'il s'agit d'un moment charnière dans le développement d'ACCEO», affirme Gilles Létourneau, fondateur, président et chef de la direction. ACCEO compte aujourd'hui plus de 1 000 employés, dont 200 dans la région, et possède des revenus annuels de plus de 120 millions $. Jean-Michel Genois Gagnon
***
Le Bazar de l'emploi de Saint-Sauveur, Saint-Roch et Vanier a lieu aujourd'hui
La cinquième cuvée du Bazar de l'emploi de Saint-Sauveur, Saint-Roch et Vanier aura lieu, jeudi. L'événement se déroulera de 12h30 à 15h30 au Centre Durocher, situé au 680, rue Raoul-Jobin. Une vingtaines d'employeurs seront présents, notamment le CHUQ, le Château Frontenac, Costco et Nordia. L'an dernier, plus de 250 personnes avaient participé au salon. Les visiteurs pourront également profiter «des conseils de spécialistes en employabilité et d'une conférence sur le marché caché de l'emploi», indique les responsables dans un communiqué. Jean-Michel Genois Gagnon
***
Deuxième report de la pêche du homard
CARLETON - La pêche du homard a été reportée une seconde fois en Gaspésie, le long de la zone 20, dans laquelle évolue la plupart des homardiers de la péninsule. Les vents, surtout, ont incité les administrateurs du Regroupement des pêcheurs professionnels du sud de la Gaspésie à reporter la mise à l'eau des casiers à samedi et les captures à dimanche. L'amorce de saison était d'abord prévue pour le 22 avril, puis pour mercredi. Le homard gaspésien est traditionnellement le premier homard québécois à se rendre aux marchés. Les pêcheurs des Îles-de-la-Madeleine suivront, le 6 mai. La primeur du homard gaspésien lui confère un prix plus élevé pour les pêcheurs en début de saison. Cette période est réduite à une semaine au lieu de deux, dans le contexte actuel. Gilles Gagné, collaboration spéciale