Les affaires express

Premier Tech sort le chéquier
Premier Tech sort le chéquier. L'entreprise investit 7 millions $ pour l'agrandissement de l'une de ses six usines à Rivière-du-Loup. L'investissement va permettre à sa filiale Groupe Équipements Industriels de répondre à la demande croissante pour ses systèmes d'emballage automatisés. Les travaux visant à ajouter 2300 mètres carrés à l'établissement débuteront au cours des prochains jours. Groupe Équipements Industriels prévoit embaucher une trentaine de nouveaux travailleurs d'ici trois ans. L'usine, qui atteindra une superficie de 75 000 pieds carrés après le chantier, en compte présentement une soixantaine. «Cet agrandissement est une étape importante pour nos équipes du Groupe Équipements Industriels», affirme Jean Bélanger, président et chef de l'exploitation de Premier Tech. «Nos clients, peu importe d'où ils proviennent, n'hésitent pas à venir à Rivière-du-Loup, car ils reconnaissent la fine pointe technologique de nos solutions», poursuit-il. En 2017, Premier Tech investira au total 21 millions $ sur son campus de Rivière-du-Loup.  Jean-Michel Genois Gagnon 
***
Rémunération: les femmes gagnent du terrain
La rémunération des hommes et des femmes affichait un écart de 2,93 $ l'heure en 2016. Toutefois, les femmes ont amélioré leur situation durant la dernière décennie, passant de 86,6 à 88,6 % de la rémunération des hommes. Ces données sont tirées du plus récent Annuaire québécois des statistiques du travail, qui a été publié lundi par l'Institut de la statistique du Québec (ISQ). C'est donc dire que leur situation sur le plan de la rémunération s'améliore, mais très lentement, a souligné au cours d'une entrevue avec La Presse canadienne, lundi, Luc Cloutier-Villeneuve, analyste en statistiques du travail à l'ISQ. Les femmes ont gagné seulement 2 points en 10 ans. Autrement dit, pour qu'elles gagnent encore une dizaine de points, soit le même salaire que les hommes, cela pourrait prendre encore bien des années si le rythme des 10 dernières années se maintient. Enn 2016, la rémunération horaire des femmes était de 22,74 $ contre 25,67 $ pour les hommes.  La Presse canadienne