Les 10 éoliennes de Saint-Damase contribueront à élever à 604 le nombre de MW d'énergie éolienne installés au Bas-Saint-Laurent et à 2122 au Québec.

L'éolien, la nouvelle fierté de Saint-Damase

Le gouvernement du Québec donne le coup d'envoi de l'aménagement du premier parc éolien communautaire de Saint-Damase, dans la Matapédia. Le ministre responsable du Bas-Saint-Laurent, Pascal Bérubé, en a fait l'annonce lundi.
D'une puissance installée de 23,5 MW, le parc, qui couvrira une superficie de 29 kilomètres carrés située sur des terres privées de Saint-Damase, comptera 10 éoliennes d'une puissance de 2,35 MW chacune. Les investissements de 70 millions $ nécessaires à la réalisation du projet proviendront d'un partenariat entre Algonquin Power et la municipalité de Saint-Damase, regroupées sous le nom de Fleur de lys éolien Saint-Damase. Ce nouveau parc est issu du troisième appel d'offres de 500 MW d'énergie éolienne lancé en 2009 par Hydro-Québec Distribution.
Une fois mis en service, le parc éolien rapportera plus de 70 000 $ à la municipalité. Selon le maire de l'endroit, Jean-Marc Dumont, ces revenus ne sont pas négligeables, considérant que le budget municipal gravite entre 600 000 et 700 000 $. «Il y aura des retombées régionales, outre Saint-Damase», a tenu à ajouter le député de Matane-Matapédia. «Les pales, les turbines et les tours proviendront d'Enercon à Matane, alors que le haut des tours sortira de Fabrication Delta de New Richmond.»
La construction du parc éolien devrait débuter le mois prochain et pour une mise en service en décembre. Le chantier procurera de l'emploi à 55 personnes. «C'est le genre d'emplois qui me rend fier», a fait savoir le maire, qui a comparé la visite de Pascal Bérubé à celle du père Noël. Johanne Fournier (collaboration spéciale)