À partir d'algorithmes, le capteur LiDAR conçu par LeddarTech et Valeo reçoit le signal enregistré par les capteurs installés autour du véhicule, notamment la présence d'un piéton qui traverse une intersection, l'analyse et applique, au besoin, une action.

LeddarTech en voiture avec Valeo

L'un des principaux fournisseurs de composants et de systèmes intégrés pour les grands constructeurs automobiles du monde entier utilisera une technologie mise au point dans les ateliers de LeddarTech, à Québec, permettant de détecter les diverses sources d'accidents sur la route.
Aston Martin, Audi, BMW, Hyundai, Mercedes, Nissan, Volkswagen et Volvo font partie de la longue liste de clients du groupe français Valeo.
En 2014, Valeo et LeddarTech concluaient une entente de partenariat pour le développement d'un nouveau système de télédétection LiDAR (light detection and ranging) inspiré par la technologie développée par l'entreprise de Québec.
Récemment, à l'occasion de l'Automotive Engineering Exposition 2016 qui se tenait à Tokyo, Valeo annonçait que le nouveau capteur LiDAR pourrait se retrouver dans les automobiles de toutes gammes de prix - et non pas seulement dans les véhicules de luxe - à compter de 2018.
«Pour nous, le début de la commercialisation du nouveau capteur marque la confirmation de la pertinence et de l'applicabilité de notre technologie dans le marché de l'automobile», indique Stéphane Duquet, directeur du marketing stratégique chez LeddarTech, une entreprise en pleine croissance du Parc technologique du Québec métropolitain qui fait travailler 32 personnes.
Ce dernier signale que les constructeurs automobiles et les équipementiers veulent rendre les véhicules de plus en plus autonomes. Au point d'éliminer complètement l'humain derrière le volant.
Moins coûteux
Pour y arriver, ils doivent mettre au point des systèmes sophistiqués d'aide à la conduite automobile et au stationnement.
Pour rendre un véhicule le plus «intelligent» possible, il faut lui intégrer, par exemple, des systèmes qui lui permettront de détecter avec précision la présence de piétons, de vélos, de motocyclettes et d'autres véhicules.
Les systèmes de détection actuels laissent les fabricants sur leur appétit. Ils coûtent les yeux de la tête - c'est la raison pour laquelle on les retrouve presque exclusivement sur les modèles haut de gamme -, ils sont peu durables et d'une performance douteuse.
À partir d'algorithmes, le capteur LiDAR développé par LeddarTech et Valeo reçoit le signal enregistré par les capteurs installés autour du véhicule, notamment la présence d'un piéton qui traverse une intersection, l'analyse et applique, au besoin, une action. Un freinage d'urgence autonome, par exemple.
En plus d'être le LiDAR le moins couteux sur le marché, la trouvaille technologique québécoise permet d'étendre la portée de détection jusqu'à 100 mètres. Elle fonctionne la nuit, dans des conditions de faible éclairage et dans des conditions météorologiques défavorables, comme sous la pluie ou en présence de brouillard.
Dès que Valeo commencera à vendre son LiDAR aux fabricants automobiles, LeddarTech empochera des redevances.
L'industrie automobile n'est que l'un des marchés visés par LeddarTech, une entreprise qui a essaimé de l'Institut national d'optique. Ceux des drones, des villes, des maisons et des industries intelligentes sont déjà dans sa mire.