Frédéric Dugré, pdg d'H20 Innovation

L'économie en bref

Honneur mondial pour H2O Innovation
H2O Innovation, une entreprise de Québec spécialisée dans le traitement de l'eau par l'utilisation de la filtration membranaire, vient de décrocher le titre d'entreprise technologique de l'année à l'occasion des 2016 Global Water Awards. L'événement se tenait mardi à Abou Dhabi, aux Émirats Arabes Unis. Ce prix est remis à l'entreprise qui, dans l'industrie du traitement de l'eau, a su se démarquer de ses compétiteurs «grâce à sa créativité et à son savoir-faire». H2O Innovation a fait mordre la poussière à des géants de son industrie, dont la société française Suez et les compagnies américaines Danaher et G.E. Water & Process Technologies. À la Bourse de Toronto, le titre de H2O Innovation (TSXV : HEO) valait jeudi 1,23 $, en hausse de 7 ¢ par rapport au cours de fermeture de mercredi.  Gilbert Leduc
CSeries: Swiss exploitera le CS100 dès jullet
Le transporteur aérien Swiss International a annoncé, jeudi, qu'il entamerait l'exploitation de l'avion CS100 de Bombardier à la mi-juillet. Dans un communiqué, le transporteur national suisse a révélé que le premier CS100, qui doit être livré à la fin du mois de juin, effectuerait son premier vol commercial le vendredi 15 juillet à 12h30, heure locale, reliant Zurich à l'aéroport Charles-de-Gaulle, à Paris. Manchester, Prague et Budapest figureront également parmi les premières destinations à être desservies par le CS100 auxquelles s'ajouteront Varsovie et Bruxelles à la fin du mois d'août ainsi que Nice, Stuttgart, Hanovre, Milan, Florence et Bucarest en septembre. La compagnie aérienne a précisé qu'elle prévoyait assurer la liaison Zurich-Londres avec un CS100 au courant du premier trimestre de 2017. Elle a indiqué que les nouveaux appareils remplaceraient progressivement ses vieux Avro à mesure qu'ils seraient livrés.  La Presse Canadienne
60 autres postes supprimés chez Bell Helicopter
Le couperet tombe pour une deuxième fois en un peu plus de deux mois chez Bell Helicopter à Mirabel, dans les Laurentides, où une soixantaine de personnes perdront leur emploi. Évoquant de nouveau le ralentissement qui touche le secteur aéronautique, la filiale de Textron s'est dite contrainte de revoir à la baisse la cadence de sa production. La nouvelle a été annoncée aux employés jeudi avant-midi, a indiqué une porte-parole, Lucie Tessier, au cours d'un entretien téléphonique. Ces licenciements s'ajoutent aux 200 annoncés en février dernier et fera passer le nombre de travailleurs sous la barre des 1000. Il y a cinq ans, l'usine de Mirabel comptait quelque 2000 employés. Un programme de départs volontaires sera offert aux employés et les employés qui perdront leur poste devraient quitter vers la mi-mai.  La Presse Canadienne