Louis Vachon, président de la Banque Nationale

L'économie du Québec rebondira, selon Louis Vachon

Ce n'est qu'une question de temps avant que l'économie du Québec rebondisse, soutient le président de la Banque Nationale, Louis Vachon.
«Le 10 ¢ que nous avons perdu sur le dollar canadien, c'est une très bonne nouvelle, notamment pour le secteur des exportations», a-t-il indiqué lundi en marge d'un discours prononcé devant les membres de la Chambre de commerce de Québec.
Selon le grand patron de la Nationale, les nombreux projets d'investissements annoncés au Québec ces derniers mois auront un impact réel au sein de l'économie cette année et l'an prochain. «On croit que les grands projets vont s'accélérer au Québec au cours des prochaines années. Ce sera progressif au cours des prochains trimestres», a-t-il dit.
Les économistes de la Banque Nationale sont d'avis que l'économie du Québec connaîtra une impulsion de 1,8 % cette année. L'an dernier, l'économie québécoise a avancé de 1,2 %.
«Nos clients exportateurs nous disent que déjà leurs flux monétaires ont augmenté de façon positive. Et ils voient moins de compétiteurs en provenance des États-Unis. Ce flux monétaire va donc se traduire par des investissements et des embauches», a souligné M. Vachon.
Avant de s'entretenir avec Le Soleil, le président de la Banque Nationale a rappelé devant un parterre de gens d'affaires réunis au Château Frontenac que le Québec se trouvait à la croisée des chemins concernant la relève entrepreneuriale. «Il faut maintenir une culture de propriétaires. Il faut être maître chez nous», a-t-il insisté.
À titre d'exemple, la patron de la banque fondée à Québec il y a 154 ans a rappelé que sur les 120 000 clients commerciaux de l'établissement, la moitié allait vivre un changement de propriété d'entreprise au cours des 10 prochaines années.