Actuellement, quelque 216 000 Québécois (sur 4,4 millions de personnes «actives») doivent se contenter du salaire minimum.

Le salaire minimum à 11,25 $ en mai

Le salaire minimum augmentera de 50 cents l'heure à compter du 1er mai au Québec, a appris Le Soleil. Il s'agira d'une des hausses les plus importantes des dernières années.
Le salaire minimum passera de 10,75 $ à 11,25 $ l'heure. La ministre du Travail, Dominique Vien, en fait l'annonce jeudi matin à l'Assemblée nationale.
Le salaire minimum des employés à pourboire augmentera aussi, mais dans une plus faible proportion, selon nos informations. Il se situe actuellement à 9,20 $.
L'an dernier, le salaire minimum avait crû de 20 cents. Il faut remonter à 2010, à 2009 et à 2008 pour retrouver un bond de 50 cents. Plus loin dans le temps, les hausses annuelles avaient été très faibles, voire inexistantes à la toute fin des années 90, sous le gouvernement de Lucien Bouchard.
Depuis 2010, les hausses ont généralement été de 15 ou 20 cents l'heure.
Actuellement, quelque 216 000 Québécois (sur 4,4 millions de personnes «actives») doivent se contenter du salaire minimum.
Selon des données gouvernementales obtenues par Le Soleil, environ 350 600 personnes verront toutefois, et directement, leurs payes croître par la fixation du «taux général» du salaire minimum à 11,25 $ l'heure, soit toutes celles qui sont actuellement en deçà du nouveau seuil (celles qui gagnent présentement 10,80 $ ou 11 $, par exemple).
Prévisibilité
L'ensemble du système de fixation du taux horaire sera désormais plus prévisible. Sans s'engager formellement pour les années qui suivront 2017, le conseil des ministres du gouvernement du Québec a accepté la proposition de la ministre Dominique Vien de donner des indications de ce que pourrait être le salaire minimum au cours des prochaines années.
La ministre devrait ainsi faire savoir aux employeurs, tout comme aux Québécois en général, que si l'économie continue de rouler normalement, le «taux général» du salaire minimum grimpera aussi de 50 cents en 2018, de 35 cents en 2019 et de 35 cents encore en 2020. Ce serait une première. Le salaire minimum serait alors de 12,45 $ l'heure en 2020.
Attention : ces hausses futures ne seront confirmées que quelques semaines avant qu'elles interviennent. Seule celle de cette année figurera dans le règlement officiel que fera publier le gouvernement dans la Gazette officielle.
À 50 %
Actuellement, le salaire minimum correspond à 47 % du salaire horaire moyen au Québec. D'ici 2020, le gouvernement veut qu'il soit et qu'il demeure à 50 % du salaire moyen. Ce sera la nouvelle norme. C'est la «vision» gouvernementale dégagée après des mois de travail. 
Le gouvernement pense ainsi pousser le salaire minimum le plus loin possible - et ainsi participer à la «redistribution de la richesse», dit-on - sans pour autant franchir un «point de bascule».
Au-delà de 50 % du salaire horaire moyen, on craint des effets pervers : les porte-parole des entreprises ont plusieurs fois mis en garde contre une augmentation du chômage des plus petits salariés ou insisté sur le fait que la «facture» supplémentaire serait toujours relayée aux consommateurs. 
Selon des experts économistes, le salaire moyen au Québec en 2020 sera de 24,90 $. Voilà pourquoi le salaire minimum pourrait être de 12,45 $ l'heure à ce moment-là - si leurs prévisions se confirment.
Débat politique
Rappelons que les choses se bousculent depuis que Québec solidaire a relayé à l'Assemblée nationale le débat ayant cours dans la société sur la pertinence de hausser le salaire minimum à 15 $ l'heure - un désir notamment exprimé par les syndicats, qui en ont fait un cheval de bataille.
Avec le nouveau système qui sera en place, et s'il n'est pas modifié d'ici là, on peut dire que le salaire minimum au Québec s'établira à 15 $ lorsque le salaire moyen atteindra 30 $ l'heure.
Au gouvernement, on soutient que donner l'exemple d'une ville comme Seattle, où le salaire minimum sera de 15 $ dans toutes les entreprises en 2021, ne signifie rien; qu'il faut le comparer au salaire moyen dans cette ville américaine. Or, à Seattle, en 2021, le salaire minimum se situerait à moins de 45 % du salaire moyen.