Carlos Leitao

Le Québec profite de la chute du prix du pétrole, selon Leitao

Si la chute des prix du pétrole a des conséquences inquiétantes pour le gouvernement fédéral et d'autres provinces, elle profite à l'économie du Québec, a plaidé lundi le ministre des Finances du Québec, Carlos Leitao.
Le ministre québécois, qui participait à la première rencontre interministérielle conviée par le ministre fédéral des Finances, Joe Oliver, est débarqué à Ottawa avec des préoccupations qui contrastent avec celles de ses homologues provinciaux et territoriaux.
Il a fait remarquer que pour l'économie québécoise, la dégringolade des cours du pétrole était l'équivalent d'une baisse d'impôt, et que cela stimulait donc les dépenses des particuliers.
M. Leitao a par ailleurs signalé, lors du point de presse avant la rencontre, que le gouvernement fédéral pourrait en faire beaucoup plus au chapitre des investissements en infrastructure.
Il a également dit qu'il espérait discuter de la question des transferts en santé, dont la formule est appelée à changer en 2017. Il dit avoir trouvé «désobligeant» qu'Ottawa l'ait modifiée de façon unilatérale en décembre 2011.
Avant que les ministres des Finances du pays ne s'engouffrent dans une salle de réunion, le gouvernement fédéral a annoncé le versement d'un montant record de 67,9 milliards $ en péréquation aux provinces pour 2015-2016.
Le Québec en sera le premier bénéficiaire: quelque 20,3 milliards $ seront envoyés dans ses coffres pour cette même période de temps.
Ces montants englobent les sommes prévues par les trois programmes de transferts fédéraux annuels dont bénéficient les provinces canadiennes: la péréquation, le transfert pour les soins de santé et le transfert en matière de programmes sociaux.