Molson Coors a choisi de construire une nouvelle brasserie dans la grande région de Montréal.

Le profit de Molson Coors plonge de 24,1 % au deuxième trimestre

Le brasseur Molson Coors a affiché mardi un bénéfice des activités poursuivies en baisse de 24,1 % pour son deuxième trimestre.
En vertu des règles comptables américaines, le bénéfice net de Molson Coors a reculé à 174,1 millions $ US, soit 81 cents US par action. En comparaison, il avait atteint 229,3 millions $ US, ou 1,23 $ US par action, pour la même période l'an dernier.
Selon la multinationale canado-américaine, les résultats ont été tirés vers le bas par des éléments non récurrents liés à son acquisition imminente de la participation de 58 % d'Anheuser-Busch dans MillerCoors.
Des problèmes liés à l'exploitation et au marché ont aussi touché d'autres parties de ses activités, notamment une diminution des profits des activités canadiennes, une interdiction complète de la vente et la consommation d'alcool dans l'État indien du Bihar, et des restructurations en Europe et en Chine.
Le volume mondial de bière vendue a diminué de 0,8 % et les ventes nettes, de 1,9 % à 986,2 millions $ US, en tenant compte de l'impact des taux de change. En excluant l'effet des taux de change, les ventes auraient augmenté de 1,9 %.
Les ventes canadiennes ont reculé de 1,9 million $ US au plus récent trimestre, avant les ajustements pour le taux de change, tandis que celles de l'Europe ont diminué de 2,2 millions $ US.
Après ajustements, Molson Coors calcule que son bénéfice sous-jacent après impôts s'est établi à 239,5 millions $ US, soit 1,11 $ US par action, en baisse par rapport à celui de 263,8 millions $ US, ou 1,41 $ US par action, de l'an dernier.
Nominations
Par ailleurs, Molson Coors a annoncé la semaine dernière plusieurs nominations au sein de MillerCoors et de sa division canadienne, lesquelles seront en vigueur lorsque l'acquisition de MillerCoors sera complétée, d'ici la fin de l'année.
L'actuel président et chef de la direction de Molson Coors Canada, M. Glendinning, quittera son poste pour aller occuper les mêmes fonctions chez Molson Coors International.
Quant à celui qui occupe actuellement le poste de président et chef de la direction de Molson Coors International, Kandy Anand, il deviendra responsable de la croissance mondiale de MillerCoors.
Finalement, Molson Coors Canada aura ainsi un nouveau président et chef de la direction en la personne de Frédéric Landtmeters, qui occupe actuellement le poste de directeur général de Molson Coors Royaume-Uni et Irlande.
Selon le brasseur, M. Landtmeters «sera chargé de poursuivre la transformation de cette entreprise afin de relancer la croissance».