Le pari audacieux de Logisco à Beauport [VIDÉO]

Un pari audacieux pour l’hôtel Hampton Inn & Suites by Hilton à Beauport : situé à l’ombre du Méga Centre Beauport, du Cineplex Odéon et de l’autoroute Félix-Leclerc, cet établissement qui ouvre ses portes jeudi est le premier à s’établir dans cette zone commerciale.

En périphérie du centre-ville de Québec, avec vue sur l’autoroute et le Walmart, cet hôtel souhaite attirer une clientèle d’affaires tout comme touristique. Orné de tableaux de la chute Montmorency, du Château Frontenac et de symboles de la ville de Québec, l’établissement comporte 88 chambres, allant de la suite familiale aux chambres doubles. Sur quatre étages, l’hôtel possède deux salles de conférences, dont une modulable, un gym, une piscine intérieure et une terrasse extérieure, avec vue sur le stationnement. Sourire aux lèvres, les organisateurs étaient fiers de présenter leur projet, signé par le groupe immobilier Logisco.

Malgré l’emplacement pas très accueillant, l’hôtel mise sur son personnel de qualité et sur l’accessibilité aux routes. «Il y a une visibilité exceptionnelle par rapport à l’accès routier. Il ne faut pas oublier qu’on a une bannière Hampton, c’est une franchise qui est reconnue pour son rapport qualité-prix et on se doit d’être en périphérie», explique le président de Logisco, Michel Parent. 

Il s’agit du deuxième hôtel construit sous cette bannière. Inauguré en juin 2017, le premier se situe au Carrefour Saint-Romuald à Lévis, et a accueilli plus de 100 000 visiteurs.

«À Lévis, nous sommes plus éloignés du centre-ville de Québec qu’ici. C’est pour l’abordabilité et la qualité du produit que la clientèle touristique fréquente notre hôtel à Lévis. Cela ne leur dérange pas de faire une dizaine de kilomètres pour se déplacer», observe Michel Parent, confiant qu’il développera un pôle d’attraction sur la rue Everell, où se situe l’hôtel. 

À ce projet de 10 M$ du groupe immobilier Logisco s’ajoute un volet résidentiel qui comporte quatre autres édifices multirésidentiels, le projet Latté, et un édifice commercial, le Complexe Everell pour un total de 56 M$.