Au-delà de l'offre alimentaire, le Marché Saint-Sauveur est une occasion de rapprocher les gens du quartier et de développer un sentiment d'appartenance.

Le Marché Saint-Sauveur de retour pour une deuxième année

Fort du succès de sa première édition, le Marché Saint-Sauveur est de retour au coin des rues Saint-Vallier et Carillon. Une dizaine d'exposants y offriront leurs produits à compter de samedi jusqu'au 27 septembre.
C'est le collectif citoyen Fardoche, parrainé par le Comité des citoyens et citoyennes du quartier Saint-Sauveur, qui se trouve derrière le projet encore cette année. Selon Renaud Sanscartier, porte-parole du collectif, c'est le chaleureux accueil reçu l'an dernier qui a motivé son organisation à étendre la durée du marché pour l'édition 2014.
«Au-delà de l'alternative alimentaire, cette initiative est riche, car elle favorise la rencontre entre les gens du quartier et, donc, elle contribue au dynamisme et au sentiment d'appartenance», souligne pour sa part Marie-Joëlle Lemay Brault du Comité des citoyens et citoyennes du quartier Saint-Sauveur. La tenue du marché est rendue possible par un soutien financier du ministère de l'Agriculture et d'Agriculture et Agroalimentaire Canada. La députée fédérale Annick Papillon s'est d'ailleurs dite ravie de la continuité de cette initiative citoyenne «qui permet de tisser des liens entre nos producteurs locaux et les gens de Saint-Sauveur».
Pour souligner l'ouverture du marché samedi, la charcuterie Le Pied Bleu dévoilera au public une nouvelle saucisse 100 % Saint-Sauveur faite à partir de miel et d'ail provenant du jardin Le Tourne-Sol, situé dans le quartier.