Les patrons du Groupe Essa, Simon Jourdain et Stephane Jourdain

Le Groupe Essa a faim

«Lorsque nous avons fondé la compagnie, moi et mon frère, nous étions étudiants au Petit Séminaire de Québec (maintenant Collège François-de-Laval). À ce moment, j’étais loin de croire qu’un jour nous allions investir quatre millions de dollars!»

Vingt-sept ans plus tard, Simon et Stéphane Jourdain sont à la tête du Groupe Essa, une entreprise qui embauche 242 paires de bras, dont 176 à temps plein. Leur chiffre d’affaires oscille aux alentours des 10 millions $. Et leur carnet de commandes ne dérougit pas.

«Il a même fallu dire non à certains contrats», précise Simon, qui a démarré la compagnie avec son frangin dans le sous-sol de leurs parents.

Le Groupe Essa se spécialise en entretien paysager et déneigement.

Ce printemps, afin de répondre à la demande croissante pour certains secteurs dans la grande région de Québec, la direction a fait un premier petit dans son histoire à l’extérieur de Charlesbourg en prenant racine dans le parc industriel de Beauport.

Une nouvelle antenne d’une superficie de 26 000 pieds carrés dont la facture avec les équipements a été de près de 4 millions $. Une vingtaine d’emplois ont été créés.

Cette décision a permis à la compagnie de mieux servir ses clients de Beauport jusqu’à la Côte-de-Beaupré et de Sainte-Brigitte-de-Laval.

«Contrats annuels»

«Avec le vieillissement de la population au Québec, il y a une forte demande pour nos produits, entre autres, pour des contrats annuels d’entretien. Cela comprend les services d’été et d’hiver», explique au Soleil Simon Jourdain.

«Les gens veulent demeurer le plus longtemps possible dans leur maison, mais ils ne sont parfois plus en mesure de s’occuper de leur terrain», poursuit celui qui souhaite éventuellement bonifier davantage son offre de services pour satisfaire cette clientèle.

Il rêve notamment d’offrir un jour un forfait «presque complet» pour l’entretien d’une demeure. Par exemple, avec un service d’entretien ménager ainsi qu’un responsable qui pourrait s’occuper d’ouvrir et de fermer la piscine.

«On aimerait avoir une offre clé en main. C’est ce que notre clientèle nous demande», dit l’homme d’affaires de 42 ans, précisant que contrairement à ses débuts dans le domaine, les citoyens «magasinent» aujourd’hui leur forfait.

«Les gens sont de plus en plus exigeants et il y a encore beaucoup de joueurs qui se font payer sous la table», avance-t-il.

Sainte-Foy

Mais avant d’apporter des modifications à sa recette, le Groupe Essa, qui brasse des affaires dans les secteurs résidentiel et commercial, souhaite prendre du galon du côté de Sainte-Foy.


« Avec le vieillissement de la population au Québec, il y a une forte demande pour nos produits, entre autres, pour des contrats annuels d’entretien. »
Simon Jourdain, copropriétaire du Groupe Essa

Un projet de 4 millions $ est dans les cartons «à court terme». Des négociations ont actuellement lieu avec un entrepreneur du secteur qui serait prêt à vendre ses installations. Elles seraient par la suite transformées en centre de services. Environ 35 personnes s’ajouteraient à la famille Essa.

Mais motus et bouche cousue sur l’endroit exact pour l’instant, question de ne pas créer de surenchère.

«Depuis deux ans, la demande pour les services de déneigement résidentiel est en croissance. Il n’y a pas de relève dans notre domaine», explique Simon. «Souvent, ce sont des entreprises à gros volume, alors ce n’est pas n’importe qui, qui peut reprendre cela», ajoute-t-il.

Le Groupe Essa possède aussi un bureau d’une superficie de 10 000 pieds carrés du côté de Charlesbourg.

Pour le futur, la direction étudie également la possibilité de faire une première percée du côté sud du pont Pierre-Laporte, à Lévis.

«Nous avons aussi de la demande pour ouvrir une succursale dans le secteur de la Rive-Sud de Montréal», note Simon, père de quatre enfants. Cette option ne figure toutefois pas dans ses plans pour le moment.

Durant la saison estivale, l’entreprise, qui compte environ 25 000 clients, offre comme services le nettoyage des stationnements, la tonde de la pelouse, la taille des arbustes et des arbres et le ramassage des feuilles.La compagnie détient 250 véhicules.