Le Frigo attire les foules

La tempête anticipée a bien eu lieu. Grossiste le Frigo a été littéralement envahi de consommateurs, samedi, lors de l'ouverture officielle de l'épicerie-entrepôt. Les premiers clients ont franchi les portes dès 9h et l'achalandage n'a à peu près pas dérougi de la journée.
Signe de l'engouement que suscite ce commerce unique en son genre, les clients, trop nombreux, devaient attendre à l'extérieur avant de pouvoir entrer. Vers midi, une imposante file indienne s'était formée dans le stationnement du bâtiment de la rue Joly. À l'intérieur, le local de 6500 pieds carrés débordait.
Des curieux sont repartis les mains vides après une visite de reconnaissance, d'autres sortaient transportant des boîtes remplies de provisions. Ceux qui ont décidé d'acheter ont dû patienter plusieurs minutes avant d'atteindre les caisses. Les commis travaillaient quant à eux comme des fourmis pour regarnir les étagères.
Le Frigo dit offrir ses quelque 2000 produits à des prix de 25 % à 40 % moins chers qu'en épicerie ou chez Costco.
Les propriétaires Pierre Gagné, Christian Vignola et Pierre-Benoit Lessard étaient sur place pour découvrir leur clientèle.