La succursale du boulevard Wilfrid-Hamel était la dernière succursale PFK à Québec.
La succursale du boulevard Wilfrid-Hamel était la dernière succursale PFK à Québec.

Le dernier PFK de Québec ferme ses portes

La dernière succursale de la chaîne PFK à Québec ferme ses portes. C’est sans préavis que les employés ont appris dimanche que l’établissement du boulevard Wilfrid-Hamel allait fermer définitivement.

Cette fermeture est la dernière d’une série qui est survenue dans la région au cours de la dernière année. En avril, trois franchises avaient mis la clé sous la porte, et deux autres ont connu le même sort cet automne, à savoir celles de Charlesbourg et Sainte-Foy.

À LIRE AUSSI: Un seul PFK subsiste à Québec

Cette annonce sans avertissement a été dénoncée par la section locale 9400 du Syndicat des Métallos, qui a représenté les travailleurs du dernier PFK.

«C’est vraiment une fermeture sauvage, sans préavis, en plein temps des Fêtes entre la tourtière et la dinde. La direction n’a même pas daigné prévenir le syndicat et les travailleurs », déplore le président de la section locale 9400 du Syndicat des Métallos, Guy Gendron par voie de communiqué.

M. Gendron se dit «attristé» du comportement de PFK à l’égard de ses employés, dont certains avaient une dizaine d’années de services au sein de l’entreprise.

La pénurie de main-d’œuvre est l’une des raisons qui avaient été évoquées par la direction pour expliquer les fermetures des derniers mois. 

Réactions vives

Sur les réseaux sociaux, la fermeture de cet établissement a entrainé de vives réactions. Alors que certains saluent la fermeture du restaurant, d’autres critiquent le fait que la chaine n’ait pas su moderniser ses installations au Québec pour les rendre plus attrayantes pour la clientèle.

«Je reviens d’Europe et les PFK là-bas sont tellement modernes et leur poulet n’a rien de comparable à celui du Canada et celui des États-Unis. Ça fait des décennies que PFK a laissé pourrir sa marque ici sans se soucier de ses franchisés...Dommage!», écrit Samenan Beeth sur Facebook.

Et pourtant lors de la fermeture de l’automne dernier, Yum! Brands Canada, gestionnaire des PFK, avait confirmé au Soleil que le but derrière les fermetures était d’offrir la possibilité de «revitaliser la marque PFK».

Le gestionnaire avait alors annoncé l’intention de la compagnie d’ouvrir 10 à 15 nouveaux restaurants dans la province.

Reste maintenant à savoir si cela se traduira par un retour éventuel du fameux poulet frit du Colonel Sanders dans la région de la Capitale-Nationale.