En volume, les exportations ont augmenté de 2,0 %, tandis que les importations ont baissé de 1,9 %.

Le déficit commercial a reculé à 966 M$ en avril, dit Statistique Canada

OTTAWA — L’économie a montré des signes de vigueur en avril et le Canada a affiché son plus faible déficit commercial de marchandises depuis octobre, aidé par une augmentation des exportations.

Le déficit commercial du pays a reculé à 966 millions $ en avril, a indiqué jeudi Statistique Canada, alors que les économistes s’attendaient à ce qu’il s’établisse à 2,8 milliards $ selon les prévisions recueillies par Thomson Reuters Eikon.

L’agence fédérale a également révisé ses chiffres du mois de mars pour afficher un déficit commercial de 2,3 milliards $, comparativement à son estimation précédente de 3,2 milliards $.

Royce Mendes, économiste à la Banque CIBC, a souligné que les bonnes nouvelles au sujet de l’économie se succédaient ces derniers temps.

«Non seulement le déficit commercial a-t-il fortement diminué par rapport à la dernière fois que Statistique Canada a communiqué ces chiffres, mais une révision a également donné au mois précédent une meilleure apparence par rapport au vaste déficit initialement signalé.»

«Combinés à la vigueur du contexte légué par le mois de mars et à une augmentation apparente de l’embauche, les premières indications suggèrent que le mois d’avril s’annonce comme un mois solide pour la croissance au Canada.»

La croissance économique au Canada a atteint un rythme annuel de seulement 0,4 % au premier trimestre, identique à celui du quatrième trimestre, le pays affichant ainsi sa plus faible croissance pour deux trimestres consécutifs depuis 2015.

Cependant, la Banque du Canada a indiqué s’attendre à ce que la faiblesse soit temporaire et à ce que l’économie reprenne de la vigueur pendant le reste de l’année.

La prochaine donnée clé sur la vigueur de l’économie canadienne sera dévoilée vendredi, lorsque Statistique Canada publiera son enquête sur la population active pour le mois de mai.

Le rapport sur le marché du travail du mois dernier avait signalé la création nette record de 106 500 emplois en avril, la plus forte augmentation en un mois depuis que le gouvernement a commencé à colliger ces données, en 1976.

Les exportations du Canada ont progressé de 1,3 % en avril pour atteindre 50,7 milliards $. Les exportations de produits en métal et de produits minéraux non métalliques ont augmenté de 15,0 %, stimulées par les exportations d’or.

Les exportations de produits agricoles et de la pêche et de produits intermédiaires des aliments ont augmenté de 5,1 % pour le mois, soutenues par une augmentation de 21,7 % du blé. Toutefois, les exportations de canola ont diminué de 14,7 %, aucune livraison n’ayant été effectuée en Chine en avril.

La Chine rejette les semences de canola canadiennes ces derniers mois et interdit les envois de deux des plus gros exportateurs du Canada, une décision considérée comme une réponse à la détention d’une dirigeante de Huawei, Meng Wanzhou.

Entre-temps, les importations ont diminué de 1,4 % en avril pour atteindre 51,7 milliards $, les importations d’aéronefs et d’autres équipements de transport et de leurs pièces ayant diminué de 23,6 %.

Exprimées en volume, les exportations ont augmenté de 2,0 %, tandis que les importations ont diminué de 1,9 %.