Le CRTC lance un sondage en ligne sur les pratiques de vente des télécoms

GATINEAU — L’organisme canadien de réglementation des télécommunications donne aux consommateurs jusqu’au 7 septembre pour participer à un sondage en ligne sur les tactiques de vente utilisées par les plus grands fournisseurs de services de téléphonie, de câblodistribution et Internet du pays.

Cette enquête, qui s’étirera ainsi sur 11 jours, est menée par la firme Ipsos et s’inscrit dans le cadre d’un processus de plusieurs mois qui a mené à la tenue d’audiences publiques par le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) à compter du 22 octobre.

Le ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, Navdeep Bains, qui est responsable des télécommunications, a ordonné l’enquête du CRTC en juin à la suite de la diffusion de reportages dans les médias et de la réception de plaintes directes sur la vente des services de télécommunications.

En particulier, l’enquête veut traiter les plaintes voulant que les prix des services puissent être imprévisibles ou plus élevés que prévu, et celles alléguant que les messages de vente peuvent entraîner du stress, de la confusion et de la frustration.

Le CRTC a déjà recueilli environ 890 commentaires, principalement de la part de particuliers, depuis la mi-juillet, dans le cadre d’un processus d’intervention plus officiel qui se terminera jeudi.

Le sondage bilingue se trouve à l’adresse https://ipsosasks.ca/CRTC