David Forbes veut créer un jardin «axé sur l'aromatique» et non pas produire «des patates à gros volume». «Les herbes coûtent cher»,  justifie-t-il.

Le chef de La Ferme passe au Concorde

David Forbes, vu ces dernières années dans les cuisines du Cercle, rue Saint-Joseph, et de l'Hôtel La Ferme, à Baie-Saint-Paul, a été nommé mercredi aux commandes du futur restaurant tournant du Concorde.
«Nous avons rencontré plusieurs excellents candidats, et M. Forbes est celui qui s'est démarqué», explique le directeur général du Groupe Restos Plaisirs, Pierre Moreau, qui voit dans ce chef de 41 ans quelqu'un de «créatif et passionné» capable de faire de ce restaurant «une nouvelle adresse incontournable de Québec». M. Forbes est déjà en fonction, «en mode création».
Le Groupe Restos Plaisirs a également confirmé la nomination de deux chefs déjà en poste, soit Olivier Blais, comme responsable des banquets et chef de production, et Julien Carbonelli, un ancien du Laurie Raphaël, comme chef pâtissier.
Rajeunissement en cours
Acquis il y a trois mois par le Groupe Restos Plaisirs, l'ancien restaurant L'Astral poursuit sa cure de rajeunissement, en vue d'une ouverture prévue pour octobre. Plus d'un million de dollars ont déjà été investis en travaux. «Nous sommes au 28e étage, dans un édifice de 40 ans, dans une structure en rond, alors tout forcément coûte plus cher, explique M. Moreau. Tout a été revu. Ce sera un établissement à la signature très actuelle, avec une cuisine semi-ouverte permettant aux clients de voir le travail du personnel.»
La priorité, poursuit l'homme d'affaires, est de faire «un restaurant pour les gens de Québec et non pour les touristes, avec un menu abordable, fait de produits locaux, qui variera selon les saisons». L'établissement comptera 145 places assises et une quarantaine au bar.
La nouvelle appellation et l'«image de marque» du restaurant devraient être dévoilées d'ici une semaine ou deux.