Le Centre-du-Québec s’immisce dans la drague publicitaire entre Montréal et Québec

La région du Centre-du-Québec tente de profiter de la guerre publicitaire sur fond de drague qui fait rage entre les Villes de Québec et Montréal.

Tourisme Centre-du-Québec invite les deux tourtereaux à se rencontrer  «à mi-chemin entre les deux.»

Lire aussi: Le Château Frontenac parmi les hôtels-châteaux les plus romantiques au monde

L’affaire a débuté par une publicité diffusée dans la région de Québec. La métropole s’adresse à la capitale afin qu’elle vienne la visiter, disant sur son répondeur avoir changé.

Le 7 février dernier, Québec lançait la même invitation à Montréal, mais en l’invitant à la rejoindre à mi-chemin entre les deux, Saint-Léonard-d'Aston, à quelques kilomètres au nord de Drummondville sur l’autoroute 20.

«Ravie d’être l’hôte d’un tel événement, la région Centre-du-Québec les a donc rejoints au point de rendez-vous, le Madrid 2.0», se réjouit-on dans un communiqué de presse.

«Témoin des échanges cordiaux entre les deux grandes villes, la région Centre-du-Québec en a profité pour les suivre durant leur weekend chargé d’activités. »

ATR Centreduquebec a même produit une vidéo promotionnelle sur Youtube invitant Montréal à Québec à venir faire un tour dans la région.

«En parcourant le Centre-du-Québec, Montréal et Québec ont pu faire du fatbike et du patin en pleine forêt, de la glissade sur tubes en famille, du ski de fond, et encore plus. Bien évidemment, elles en ont profité pour déguster une vraie poutine centricoise, la meilleure!», affirme t-on.

«À la fin de cette fin de semaine bien active, la région Centre-du-Québec invite Montréal, Québec et toutes les régions touristiques à venir la visiter cet été. L’aventure se poursuit. On se voit quand?»

Alexandre Cusson, maire de Drummondville, y a mis son grain de sel en invitant à son tour les deux villes à se rendre dans son coin de pays en s’adressant à ses homologues Régis Labeaume et Valérie Plante sur Facebook.

«J'ai écouté vos vidéos où il était proposé que vos citoyennes et citoyens se rejoignent à mi-chemin... J'ai la solution pour vous! Comme point de rencontre, je vous propose notre Classique hivernale Drummondville 2018», note-t-il.