Le Canyon Sainte-Anne vendu

Propriétaire du Canyon Sainte-Anne depuis 1973, la famille Mc Nicoll confiera l’avenir du site touristique de Beaupré à un organisme privé sans but lucratif.

À compter du début de 2019, le Canyon Sainte-Anne deviendra la propriété de la Corporation Canyon Sainte-Anne. Mis sur pied par divers collaborateurs de la Côte-de-Beaupré, cet organisme est animé par l’objectif de promouvoir le développement économique de leur coin de pays par la promotion et le développement de la chute Sainte-Anne.

«Le Canyon, c’est une partie de notre vie», ont déclaré Hélène et François Mc Nicoll, membres de la deuxième génération de McNicoll à la tête de l’entreprise. «Cependant, il devenait évident que l’arrivée d’une relève permettrait de poursuivre les efforts de croissance que nous avons soutenus au cours des dernières décennies.»

«L’entreprise n’est pas en déclin», a tenu à rassurer Hélène Mc Nicoll. «Au contraire, elle est en croissance. Nous estimions tout simplement que nous n’étions plus les meilleures personnes pour la pousser encore plus loin.»

La famille avait avisé la municipalité de Beaupré, il y a six mois, de ses intentions de retirer sa révérence. «La région s’est organisée et la corporation a vu le jour. La région est devenue notre relève», souligne Hélène Mc Nicoll.

Le montant de la transaction n'a pas été dévoilé. Une démarche de transfert de propriété d'entreprise est déjà en marche.

«Le Canyon est un actif stratégique pour la région», a mentionné Marc Dubeau, le président de la nouvelle Corporation Canyon Sainte-Anne, par la voix d'un communiqué de presse. «Il exerce son attractivité sur les marchés mondiaux au plus grand bénéfice de toute notre industrie. Cette transaction permet de préserver l’attractivité et l’élan de développement de ce site naturel d’exception, joyau de l’industrie touristique québécoise et canadienne.»