C’état la première opportunité officielle, dimanche, pour les investisseurs professionnels d’investir dans le Bitcoin, dont ils se méfient à cause de son absence de régulation et de son manque de transparence.

Le Bitcoin fait ses débuts à la bourse à 15 000 $ l’unité

NEW YORK — Le Bitcoin, mère controversée des monnaies virtuelles, a fait son baptême du feu sur une bourse mondiale dimanche au prix de 15 000 $ l’unité.

Vingt minutes après le début des échanges, le prix de la monnaie virtuelle montait à 15 940 $ l’unité pour le contrat à terme dont le règlement est prévu le 17 janvier, selon les données de l’opérateur boursier américain Chicago Board Options Exchange (CBOE). Cet instrument financier permet de parier sur l’évolution et l’avenir de la monnaie virtuelle et c’est la première opportunité officielle pour les investisseurs professionnels d’investir dans le Bitcoin dont ils se méfient à cause de son absence de régulation et de son manque de transparence.

La volatilité était présente dans les vingt premières minutes des échanges : le prix est par exemple monté jusqu’à 16 600 $ l’unité avant de redescendre.

D’après Bob Fitzsimmons, le responsable des contrats à terme chez la maison de courtage Wedbush Securities, environ 150 opérations ont été effectuées dès les premières minutes. C’est toutefois «assez calme», a-t-il déclaré à l’AFP.

Lors des échanges de préouverture qui ont eu lieu 45 minutes avant le lancement officiel des transactions, le prix s’est élevé à 15 250 $, a encore dit M. Fitzsimmons.

Le Bitcoin était ainsi à bonne distance du seuil symbolique de 17 000 $ atteint au cours d’une ascension folle jeudi dernier sur les plateformes alternatives sur Internet non régulées. Il était difficile dimanche d’accéder au site Internet du CBOE quelques minutes après le démarrage des échanges.

Garde-fous

Le prix de départ était appuyé sur le cours du Bitcoin en vigueur sur la Bourse d’échanges spécialisée Gemini, fondée en 2015 par les frères Tyler et Cameron Winklevoss, rendus célèbres par le film Le réseau social sur l’histoire de Facebook. Ils ont investi 11 millions $ dans le Bitcoin dès 2013 et en seraient devenus cette semaine les premiers milliardaires, selon Bloomberg.

Le CBOE indique avoir mis des garde-fous pour éviter des fluctuations folles : il suspendra par exemple les échanges pendant deux minutes si les prix des produits augmentent ou chutent soudain de 10 %. L’arrêt sera de cinq minutes si les mouvements à la hausse ou à la baisse atteignent 20 %.

Le CBOE «travaille en étroite collaboration avec la CFTC (Autorité de régulation des marchés à terme et des produits dérivés aux États-Unis) pour surveiller et contrôler les échanges et en renforcer la transparence», souligne l’opérateur boursier.

Malgré ces assurances, nombreux sont les experts qui mettent en garde sur une possible manipulation des échanges.

Coinbase, une plateforme d’échanges de Bitcoin sur internet comptant de nombreux particuliers, a temporairement été hors service cette semaine. Elle a envoyé vendredi un message à ses utilisateurs dans lequel elle met en garde contre une «extrême volatilité» du Bitcoin.