Dans les dernières années, les concessions alimentaires du Quai des Cageux (photo) et du parc du Bois-de-Coulonge étaient sous la gouverne du Panache.

Le 47e Parallèle à la barre de deux restaurants éphémères cet été

C'est le restaurant Le 47e Parallèle qui a finalement décroché le contrat des deux concessions alimentaires qui seront opérationnelles pendant la belle saison, au parc du Bois-de-Coulonge et à la Promenade Samuel­-De Champlain, a fait savoir en fin de journée jeudi la Commission de la Capitale nationale (CCNQ).
La porte-parole de l'organisme, Anne-­Marie Gauthier, explique qu'à la suite de l'annulation du premier appel d'offres, en mars, un second appel sur invitation avait été lancé aux quatre établissements alors en lice. C'est finalement le 47e Parallèle, établissement situé près de la Colline parlementaire, qui l'a emporté. Il s'agissait du seul établissement sur les rangs. 
L'annulation de l'appel d'offres initial découlait du refus de la Ville de Québec de modifier son zonage afin de permettre l'implantation d'une concession alimentaire à la Place des Canotiers, dans le Vieux-Port. C'est à ce moment que la CCNQ avait décidé de tout mettre sur la glace et de reprendre le processus. 
Quatre restaurants s'étaient montrés intéressés, soit le 47e Parallèle, Nourcy, Le Panache (Auberge Saint-Antoine) et Le Montego. Selon les informations obtenues alors par Le Soleil, c'est ce dernier établissement qui avait décroché le contrat. Il avait toutefois décidé de se tenir à l'écart du second appel d'offres.
Objectif mi-juin
La CCNQ souhaite que les points de service alimentaires soient opérationnels d'ici la mi-juin. «Nous sommes en période de rodage [avec le nouveau locataire] en ce qui concerne l'affichage et le menu», précise Anne-Marie Gauthier, précisant que les mets offerts devront conjuguer «accessibilité et qualité».
Dans les dernières années, les concessions alimentaires du Quai des Cageux, à l'extrémité ouest de la Promenade Samuel-De Champlain, et du parc du Bois-de-Coulonge étaient sous la gouverne du Panache.