L'assemblée de David's Tea risque d'être une bataille d'actionnaires

MONTRÉAL — Tout indique que l'assemblée des actionnaires des Thés David's Tea prévue le 14 juin sera le théâtre d'une bataille d'actionnaires, qui auront à se prononcer sur la stratégie à adopter dans le but de relancer le détaillant québécois.

Placements Mauvais Jours, qui dit détenir 46,23 pour cent des titres en circulation du marchand de thé, a confirmé les hostilités, mercredi, en révélant que des négociations visant à dénouer l'impasse avaient achoppé.

Cette société, qui est contrôlée par le cofondateur de la chaîne Herschel Segal, a confirmé qu'elle proposait sept nouveaux candidats — soit un de moins que son plan initial — pour former le prochain conseil.

Porchlight Equity Management, TDM Asset Management PTY et Edgepoint Wealth Management, qui possèdent chacune plus de 10 pour cent des actions, s'opposaient au plan de M. Segal, critiquant notamment la rareté des détails entourant le plan de redressement.

Placements Mauvais Jours dit avoir voulu mettre de l'eau dans son vin en acceptant que le conseil soit formé de neuf membres.

La société de M. Segal aurait proposé cinq candidats alors que David's Tea et les trois actionnaires minoritaires auraient soumis la candidature de trois autres personnes. L'équipe aurait été complétée par l'actuel chef de la direction du détaillant, Joel Silver.

Dans un document déposé auprès des autorités réglementaires, Placements Mauvais Jours affirme que cette proposition a été rejetée à la fois par les actionnaires minoritaires ainsi que le conseil de la chaîne. Elle n'a pas voulu fournir davantage de détails.

L'offensive de M. Segal, qui lorgne la présidence du conseil, survient alors que David's Tea a signalé en décembre que diverses options stratégiques, incluant une vente de la compagnie, une restructuration, une fusion ou une acquisition, étaient étudiées.