La tour Guoco, où est située la résidence Wallich, à Singapour, mercredi

L'appartement le plus cher de Singapour vendu pour 70 millions $

SINGAPOUR — L’inventeur et milliardaire britannique James Dyson, pro-Brexit, a acheté pour 48 millions d’euros (70 M $CAN) le plus cher penthouse de Singapour, après y avoir basculé le siège social de son groupe, a rapporté un média local.

Son entreprise d’électroménager, célèbre pour son aspirateur sans sac, ses sèche-mains et purificateurs d’air, avait annoncé en janvier le déplacement de son siège social du Royaume-Uni vers Singapour, pour être plus près des marchés asiatiques.

La compagnie, qui monte en puissance en Asie, prévoit d’y fabriquer une voiture électrique d’ici deux ans, loin de la Grande-Bretagne qui devrait alors avoir quitté l’UE.

L’entrepreneur favorable au Brexit a acheté un «super penthouse» de 1960 m2 pour près de 74 millions de dollars de Singapour (70,6 millions $CAN), a rapporté le média local Business Times, sans citer de source.

Un titre foncier vu par l’AFP indique que James Dyson et sa femme Deirdre sont copropriétaires d’une propriété pour une durée de 99 ans, aux termes d’une vente enregistrée le 20 juin.

La compagnie a confirmé que son fondateur, âgé de 72 ans, avait acheté une propriété dans la cité État.

Cet appartement luxueux dans la résidence Wallich, doté d’un ascenseur privé, occupe les trois derniers étages d’une tour qui en compte 64 dans le quartier d’affaires. La plus élevée de la ville, haute de 290 mètres, elle offre une vue panoramique.

L’appartement compte cinq chambres, chacune avec sa propre salle de bains, un jardin et une terrasse avec vue au 62e étage, selon une brochure présentant la propriété à la vente.

Il s’agit de la vente la plus chère pour un appartement dans la cité État, où les prix de l’immobilier sont parmi les plus élevés du monde. Elle bat les 60 millions de dollars de Singapour (57,4 millions $CAN) payés par le confondateur de Facebook Eduardo Saverin pour un penthouse en 2017, selon le journal.

Mais l’appartement de la Résidence Wallich était initialement en vente pour 100 millions de dollars de Singapour (95,6 millions $CAN).

«Étant donné la décision d’implanter le siège social à Singapour et la concentration croissante de l’activité de l’entreprise dans la région, James Dyson a bien sûr acheté une propriété ici», a confirmé un porte-parole de Dyson à l’AFP, sans donner de détails.