L'usine pilote de CO2 Solutions installée à Salaberry-de-Valleyfield

L'Alberta subventionne CO2 Solutions

Pour commercialiser sa technologie de capture du carbone en Alberta, CO2 Solutions a besoin de 30 millions $.
La moitié du chemin a été parcouru, lundi, alors que la compagnie de Québec spécialisée dans la capture et la séquestration du dioxyde de carbone a annoncé que l'organisme qui pilote les efforts de l'Alberta dans sa transition vers un avenir faible en carbone, la Climate Change and Emissions Management Corporation, lui accordait une subvention non remboursable de 15 millions $.
Cet été, CO2 Solutions a réalisé des tests concluants à son unité de démonstration installée à Salaberry-de-Valleyfield.
«La subvention devrait servir au déploiement commercial de la technologie de CO2 Solutions en Alberta à une échelle d'environ 300 tonnes de CO2 par jour», note la compagnie dans un communiqué de presse. «Il est prévu que le projet comprendra la capture du CO2 d'une grande entreprise industrielle ainsi que la réutilisation bénéfique du carbone capté. La réutilisation du CO2 capté améliorera l'aspect économique du projet tout en réalisant une réduction importante des émissions des gaz à effet de serre.»
À la Bourse de Toronto, le titre de CO2 Solutions (TSXV : CST) valait mardi 18,5 ¢ en hausse de 3 ¢.