Une boutique Neiman Marcus à Miami

La Baie discuterait pour racheter la chaîne américaine Neiman Marcus

La Compagnie de la Baie d'Hudson participe à des négociations au sujet du rachat de la chaîne de détaillants de luxe américaine Neiman Marcus, qui connaît des difficultés, a rapporté mardi le «Wall Street Journal», citant des sources non identifiées.
Selon le quotidien, les propriétaires de Neiman - l'Office d'investissement du Régime de pensions du Canada et la firme privée Ares Management LP - tiennent des discussions d'acquisition avec la plus vieille entreprise canadienne.
Les sources citées par le WSJ affirment que la Baie d'Hudson (TSX:HBC) tente d'obtenir un accord qui lui permettrait de prendre le contrôle de Neiman Marcus sans devoir hériter de sa dette.
Des médias avaient rapporté le mois dernier que la Baie d'Hudson envisageait de mettre la main sur une autre chaîne de vente au détail américaine, Macy's.
Neiman Marcus a indiqué avoir embauché des conseillers financiers pour l'aider à «explorer et évaluer différentes options stratégiques potentielles», lesquelles pourraient comprendre la vente de la société. Celle-ci a ajouté qu'elle ne ferait pas d'autres commentaires à ce sujet à moins qu'une entente soit conclue.
De son côté, la Baie affirme que sa politique prévoit qu'elle ne commente pas les rumeurs ou les spéculations du marché.
«De façon générale, comme nous l'avons déjà indiqué, nous évaluons certaines occasions de façon sélective, dans le but d'accélérer la croissance stratégique tout en maintenant ou en améliorant notre situation de crédit», a répondu un porte-parole dans un courriel.
Fondée en 1670, la Compagnie de la Baie d'Hudson exploite plus de 470 magasins sous les bannières La Baie, Saks Fifth Avenue, Lord & Taylor, Gilt et Saks Off 5th. Le grand détaillant est aussi le propriétaire de Galeria Kaufhof, Galeria Inno et Sportarena en Europe.