Charles Tanguay, vice-président ventes et finances chez Ameublements Tanguay.

La semaine en affaires à Québec

UNE COLLECTION MAISON POUR MAURICE TANGUAY SIGNATURE

Maurice Tanguay a droit à un nouvel hommage sous la forme d’une collection de meubles exclusifs portant son nom. La famille Tanguay a profité du 25e anniversaire de la bannière Maurice Tanguay Signature, à Place Ste-Foy, pour en faire l’annonce. On y retrouve entre autres des fauteuils, causeuses et sofas. L’administration a aussi procédé à l’inauguration de l’Espace signé, une galerie d’art installée à même le commerce de meubles et de décoration. Isabelle Houde

PARKA DANS LE GIRON DE PATRIARCHE

La firme d’architecture et de design PARKA fait une poussée vers l’international. Le cabinet, basé à Québec, fusionne avec Patriarche, une firme française, qui s’implante aussi à Montréal pour étendre ses activités nord-américaines. PARKA adoptera la marque Patriarche, mais garde ses bureaux à Québec. «En s’unissant à une firme internationale, notre équipe pourra développer son plein potentiel dans des projets d’envergure ici et à l’extérieur du pays», a commenté Luc Boulanger, architecte et cofondateur de PARKA, par voie de communiqué. La firme a déjà ajouté à ses projets des mandats en France et en Ouzbékistan. Isabelle Houde

UN NOUVEAU SCEAU POUR LA CONCILIATION TRAVAIL-FAMILLE 

Dans le domaine de la rétention de la main-d’oeuvre, la conciliation travail-famille semble compter plus que jamais. Les entreprises qui ont trouvé la formule magique pourront dorénavant l’afficher avec le nouveau sceau Reconnaissance Conciliation famille-travail, piloté par le Réseau pour un Québec famille (RPQF). Depuis le 30 septembre, les employeurs peuvent envoyer une demande d’inscription au nouveau programme. Pour obtenir le sceau, les entreprises doivent faire une demande à partir du www.cft.quebec et faire la preuve de la qualité de leurs mesures dans quatre domaines : l’aménagement du temps et du lieu de travail, les congés pour responsabilités familiales, le soutien aux employés et à leurs familles et l’adaptabilité de l’organisation. Le sceau est accordé pour un an et peut être renouvelable. Ceux qui ne se qualifient pas peuvent obtenir un programme de formation de la part du RPQF. Isabelle Houde

POLYCOR FAIT UNE ACQUISITION DU CÔTÉ DES ÉTATS-UNIS 

L’entreprise Polycor étend ses activités en Amérique du Nord en se portant acquéreur de la compagnie Elliott Stone, un spécialiste de la pierre naturelle aux États-Unis. Le joueur américain établi à Bedford, en Indiana, exploite des carrières de calcaire et fabrique des pierres taillées. Cette nouvelle acquisition s’ajoute à celle de quatre carrières en France et une fusion avec Indiana Limestone Company l’an dernier. Polycor, dont le siège social se trouve à Québec, possède en tout une cinquantaine de carrières et 18 usines en Amérique du Nord et en Europe. Isabelle Houde

Aki Sushi dotera tous ses comptoirs-restaurants de machines automatisées qui étendent le riz sur les feuilles d’algues.

DES MACHINES À RIZ EN RENFORT

Tous les moyens sont bons pour contrer la pénurie de main-d’œuvre qui rend la vie difficile aux restaurateurs. Chez Aki Sushi, une des solutions sera de doter tous ses comptoirs-restaurants de machines automatisées qui étendent le riz sur les feuilles d’algues, enlevant ainsi une tâche exigeante et prenante aux employés. «Le contexte actuel du marché de l’emploi nous force à réévaluer la répartition des tâches et la durée qui est consacrée à chacune d’entre elles», a expliqué Claude Guay, président, par voie de communiqué. La mesure coûtera plus de 2 millions $ sur trois ans. L’entreprise, dont le siège social se trouve à Québec, emploie plus de 900 personnes, pour la plupart dans des comptoirs-restaurants situés dans les épiceries Metro. Isabelle Houde