La semaine en affaires à Québec

LES DRAGONS CANADIENS SOURIENT À KANEVAS

Ça bouge cet automne pour Kanevas. Après avoir annoncé une nouvelle collaboration avec la compagnie Jean-Paul Fortin, l’entreprise de Québec spécialisée dans les sacs à main personnalisables a connu un passage fructueux à l’émission Dragons’ Den à CBC. Les entrepreneures Mylène Cusson et Marie-Hélène David ont accepté une offre de Jim Treliving, qui investit 100 000 $ dans Kavenas, en retour de 15 % des parts de la compagnie. Les fondatrices comptent utiliser cet argent pour «franchir» une nouvelle étape et accroître leur présence au Canada. Isabelle Houde

MANULIFT VEUT CONQUÉRIR TORONTO

Manulift, spécialisée dans les équipements télescopiques lourds, poursuit son expansion chez nos voisins de l’Ontario. La compagnie qui a son siège social à Québec vient d’inaugurer un nouveau centre opérationnel dans la région de Hamilton, en Ontario. Un investissement de 10 millions $, qui permettra aussi à l’entreprise de placer ses billes pour le marché du grand Toronto. Manulift, reconnaissable à sa machinerie verte, est notamment impliquée dans le consortium Crosslinx Transit Solutions, responsable de la construction du réseau de transit rapide de Toronto, un mégachantier de plus de 8 milliards $. Isabelle Houde

EXCELDOR RECRUTE VIA UN ABRIBUS 

Permettre à des gens de passer une entrevue en direct d’un abribus, voilà l’idée inusitée qu’a choisie Exceldor pour mousser l’intérêt autour de ses 120 postes à pourvoir. La coopérative spécialisée dans le traitement et la commercialisation de la volaille, dont le siège social se trouve à Lévis, a transformé, le temps d’une journée, un panneau d’abribus en borne interactive qui permettait aux chercheurs d’emploi de rejoindre directement un recruteur de l’entreprise par vidéoconférence. Le dispositif a été placé dans le quartier Saint-Michel, à Montréal, dans le but de joindre notamment les immigrants, qu’Exceldor veut tenter d’attirer avec des cours de francisation, des services de navettes et de l’aide pour trouver un logement. La compagnie, présente dans différentes régions du Québec, doit ouvrir un nouveau centre de distribution à Beloeil d’ici la fin de l’année. Isabelle Houde