La Presse cesse de publier le dimanche

La direction de La Presse met fin à son édition du dimanche et veut réduire ses coûts de main-d'oeuvre de l'ordre de 13 millions $.
Le président et éditeur de La Presse, Guy Crevier, a rencontré ses employés, lundi après-midi, pour leur faire part de la situation financière du quotidien.
Il espère réduire ses coûts de l'ordre de 26 millions$, dont la moitié dans ses coûts de main-d'oeuvre.
Entre autres moyens d'économiser, il mettra fin de façon définitive à l'édition du dimanche du quotidien, et ce, à compter du 28 juin.
S'entendre avec les syndicats
M. Crevier, qui a rencontré les journalistes des autres médias après avoir fait sa présentation à ses employés, espère s'entendre avec les syndicats d'ici septembre quant aux moyens à adopter pour atteindre l'objectif souhaité.
M. Crevier a expliqué ces mesures par le contexte difficile qui affecte tous les médias, ainsi que par les difficultés financières du régime de retraite de l'entreprise.
Du côté syndical, on voulait d'abord étudier les chiffres et se pencher sur différents scénarios avant de décider de l'attitude à adopter.