Les retardataires sont passibles de pénalités et intérêts sur tout solde dû.

La moitié des Canadiens n'a pas encore fait ses impôts

À une semaine de l'échéance, près de la moitié des contribuables canadiens n'ont pas encore transmis leur déclaration fédérale de revenus.
L'Agence du revenu du Canada rappelle que la date limite pour envoyer sa déclaration est le 1er mai, cette année.
Jusqu'à présent, elle a reçu près de 15 millions de déclarations sur une possibilité de 29 millions.
Les retardataires sont passibles de pénalités et intérêts sur tout solde dû.
Cette année, près de 90 % des contribuables utilisent la voie électronique pour transmettre leur déclaration de revenus.