Les actionnaires de Barrick (ici le président, Kelvin Dushnisky), dont le siège social se trouve à Toronto, contrôleront environ 66,6 % de la nouvelle compagnie, qui regroupera les mines africaines de Randgold et les propriétés de Barrick en Amérique.

La minière canadienne Barrick achète Randgold pour 6,1 G$US

LONDRES — La minière canadienne Barrick Gold a accepté d’acheter Randgold pour 6,1 milliards $US en actions, ce qui donne naissance à la plus importante compagnie aurifère de la planète.

Les investisseurs recevront 6,128 actions de Barrick pour chaque action de Randgold qu’ils détiennent.

Les actionnaires de Barrick, dont le siège social se trouve à Toronto, contrôleront environ 66,6 % de la nouvelle compagnie, qui regroupera les mines africaines de Randgold et les propriétés de Barrick en Amérique.

Un analyste a expliqué que la transaction permet à Barrick de revenir en Afrique, là où elle avait essaimé ses propriétés il y a huit ans.

Les activités plus stables de Barrick en Amérique du Nord réduiront aussi la vulnérabilité des actionnaires de Randgold au risque africain.

Randgold peinait enfin à trouver de nouveaux projets d’envergure.