La Chope Gobeline emmenegera d'ici quelques mois au coin du boulevard René-Lévesque et de l'avenue Calixa-Lavallée.

La Chope Gobeline quitte Maguire

Le restaurant médiéval La Chope Gobeline quittera l'avenue Maguire dans trois mois pour emménager dans un nouveau local, au coin du boulevard René-Lévesque et de Calixa-Lavallée, dans le quartier Saint-Sacrement. Le manque d'espace, et non un faible achalandage, est à l'origine de la décision des propriétaires.
«On est trop à l'étroit. Samedi dernier, nous avons dû refuser 120 personnes», explique Stéphane Dominique, copropriétaire de l'établissement avec sa conjointe, Anne-Marie Bédard. L'édifice actuel permet d'accueillir une soixantaine de personnes.
Le local retenu, un ancien restaurant de cuisine végétarienne, offre le «cachet d'une vieille maison» et deux fois plus d'espace, deux arguments qui ont été déterminants dans le choix de quitter le secteur de Sillery. L'endroit se situe également près d'un point de convergence de plusieurs autobus du RTC, ce qui a également pesé dans la balance.
Ouvert sur l'avenue Maguire il y a six ans et demi, le restaurant donne dans une ambiance décontractée, où les convives, le plus souvent des groupes, peuvent festoyer dans une ambiance moyenâgeuse où il n'est point déplacé de crier «À boire, aubergiste!», souligne le copropriétaire. Des chansonniers et des ménestrels sont également à l'honneur certains soirs.
Si tout va comme prévu, le nouveau Chope Gobeline devrait ouvrir ses portes à la mi-juin.