Les importations de la marque Tyson Foods sont «temporairement suspendues», a indiqué la Chine, après la détection du virus dans une usine américaine du groupe.
Les importations de la marque Tyson Foods sont «temporairement suspendues», a indiqué la Chine, après la détection du virus dans une usine américaine du groupe.

La Chine suspend les importations d'une marque américaine de poulets

Agence France-Presse
PÉKIN — Les autorités chinoises, dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, ont suspendu dimanche les importations d’une marque américaine de poulets et ordonné la fermeture d’une usine de la marque PepsiCo à Pékin

Les importations de la marque Tyson Foods sont «temporairement suspendues», a indiqué l’administration des douanes, après la détection du virus dans une usine américaine du groupe.

Les produits de la marque déjà arrivés en Chine seront saisis.

Pékin a également ordonné la fermeture d’une usine de la marque américaine PepsiCo, qui fabrique des produits alimentaires, dans la capitale chinoise après que plusieurs employés ont été testés positifs, a indiqué la porte-parole de la marque, Fan Zhimin.

Les autorités de santé ont annoncé avoir détecté dimanche 22 nouveaux cas à Pékin, où plus de deux millions de résidents ont déjà été testés pour tenter d’enrayer la propagation d’une nouvelle vague d’infection partie d’un marché alimentaire de gros de la capitale.

Plus de 220 personnes ont déjà été testées positives au virus, à partir d’une souche détectée dans le marché aux poissons de Xinfadi.

Il a été conseillé vendredi aux habitants de jeter les fruits de mer surgelés achetés sur ce marché, qui a été fermé.

Les autorités ont aussi annoncé vendredi une campagne nationale pour inspecter les produits alimentaires importés.

Les employés des restaurants, supermarchés, marchés et les livreurs de nourriture sont également en train d’être testés.

Vendredi, un haut responsable du Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies a affirmé aux journalistes que le nouveau foyer de contamination était sous contrôle, mais que Pékin allait continuer d’enregistrer de nouveaux cas.

Au total, la Chine a enregistré 26 nouveaux cas dimanche, dont trois dans la province du Hebei, frontalière de la capitale. Une des personnes contrôlées positives avait travaillé dans le marché de Xinfadi. Les autorités ont aussi fait état d’un cas importé.