La chaîne KandJu compte actuellement huit boutiques au Québec.

La chaîne KandJu s’installe à Québec

Amateurs de confiseries, abstenez-vous de lire! La chaîne de boutiques de bonbons KandJu s’installe à Québec.

L’entreprise ouvrira un premier point de vente dans la capitale au début du mois de juin. Un investissement de 200 000 $. Une dizaine d’emplois seront créés. Le commerce sera situé au 1170, rue Saint-Jean.

Et un deuxième magasin est déjà dans les plans de la haute direction pour Québec. Mais motus et bouche cousue sur l’endroit. L’entente n’est pas encore finalisée.

«Il ouvrira d’ici la fin de l’année, soit avant Noël», promet toutefois au Soleil la patronne de la chaîne, Marie-Ève Gladu. Cette dernière dirige la compagnie de Saint-Césaire avec son associé François St-Laurent depuis 2013.

Le duo possède huit succursales, principalement aux alentours de Montréal.

Les produits KandJu étaient disponibles jusqu’à présent dans la capitale seulement chez le détaillant Benjo, en basse ville de Québec.

«Cela va être la première véritable boutique KandJu avec notre concept et nos distributrices», indique Mme Gladu, qui prévoit aussi d’ici la fin de l’année faire un autre petit dans la région de la Mauricie. ­«Notre développement nous permet d’ouvrir entre quatre et cinq magasins par année», poursuit la femme d’affaires.

Objectif : 15 succursales

Vendredi, Mme Gladu n’était pas en mesure de chiffrer le nombre total de boutiques qu’elle souhaitait ouvrir dans la région.  «Nous n’avons pas d’idée précise. Parfois, c’est une question d’opportunité», dit-elle.

KandJu compte 90 employés. La famille devrait atteindre les 120 d’ici la fin de l’année.  La division vente au détail de l’entreprise a été fondée en 2013. En plus d’être le fournisseur de plusieurs commerces, la compagnie possède des boutiques à Saint-Césaire, Granby, Brossard, Montréal, Saint-Hyacinthe, Delson et Laval.

L’objectif initial de la direction était d’atteindre les 15 succursales d’ici 2020.