Benjamin Philion et Lucas Martinez prévoient doubler les revenus de Neuvoo au cours de la prochaine année.

La Caisse de dépôt investit 53 M$ dans le site web Neuvoo

MONTRÉAL — La Caisse de dépôt et placement du Québec a annoncé jeudi avoir investi 53 millions $ dans le site de recherche d’emplois Neuvoo, espérant ainsi permettre à l’entreprise de poursuivre son expansion vers de nouveaux marchés et l’optimisation de sa plateforme, qui s’appuie notamment sur l’intelligence artificielle.

L’investissement du bas de laine des Québécois est réalisé à même le capital-actions de Neuvoo. Cette dernière entend utiliser l’argent pour embaucher plus de 100 personnes en Amérique du Nord au cours de la prochaine année, pendant laquelle elle prévoit doubler ses revenus, a indiqué son cofondateur Lucas Martinez.

Avec sa capacité à intégrer différents algorithmes à son site, Neuvoo est devenue «une des seules plateformes de recherche d’emploi ayant la capacité de créer un inventaire complet et précis des postes affichés sur l’ensemble du web», a expliqué dans un communiqué la CDPQ.

Neuvoo affiche en moyenne 30 millions d’emplois et compte 70 millions de visites par mois dans le monde. Elle prévoit franchir le cap des 100 millions de visiteurs d’ici janvier. Son chiffre d’affaires annuel dépasse 75 millions $, et elle est présente dans 77 pays depuis son siège social montréalais et ses bureaux en Europe et en Amérique latine.

L’investissement de la Caisse de dépôt a été réalisé par l’entremise du Fonds CDPQ-IA, créé plus tôt cette année.

«Par cette transaction, la Caisse appuie une entreprise de la nouvelle économie en forte croissance qui a su se démarquer et prendre une position de leader à l’international grâce à l’intégration réussie de l’intelligence artificielle», a affirmé dans le communiqué le premier vice-président et chef des investissements au Québec et à la planification stratégique globale, Charles Émond.