L'édifice de la Banque du Canada, à Ottawa

La Banque du Canada maintient son taux directeur

La Banque du Canada a maintenu mercredi son taux directeur à 0,5 % et a revu à la hausse sa prévision de croissance pour 2017 avec une activité économique mondiale plus ferme.
Pour 2017, la banque prévoit maintenant une croissance de 2,5 % de l'économie canadienne, contre 2,1 % précédemment.
L'institut d'émission a toutefois mentionné une «incertitude considérable» et préfère en conséquence garder sa politique monétaire avant d'envisager une remontée des taux.
«Les conditions financières mondiales restent expansionnistes», note dans son communiqué l'établissement en reconnaissant aussi «la robustesse des données récentes» au Canada.
La croissance canadienne a progressé de 2,6 % en rythme annuel au quatrième trimestre l'an dernier, un rythme plus soutenu qu'attendu par les économistes.
Cette croissance «plus rapide que prévu» a été alimentée par une reprise des investissements dans le secteur pétrolier et gazier et les effets d'une nouvelle allocation familiale fédérale sur les dépenses de consommation, souligne la banque.
Néanmoins, il est «trop tôt pour conclure que l'économie [canadienne] suit une trajectoire de croissance soutenable», en raison de la faiblesse des investissements des entreprises, de la croissance «inégale» des exportations et des gains «modestes» de la productivité.
En fonction de ces paramètres, la Banque du Canada a ramené à moins de 2 % sa prévision de croissance pour 2018, contre 2,1 % précédemment.
Le taux directeur canadien est fixé à 0,5 % depuis juillet 2015.