La Banque CIBC a décidé de mettre fin à son entente de 20 ans avec Services financiers le Choix du Président - propriété des Compagnies Loblaw - pour lancer Financière Simplii.

La Banque CIBC met fin à une entente avec Loblaw

La Banque CIBC (TSX:CM) met la main sur les comptes de la Banque le Choix du Président avec une nouvelle marque en ligne alors que l'institution financière poursuit son virage numérique.
La banque torontoise a expliqué mardi que ce changement survient après qu'elle eut décidé de mettre fin à son entente de 20 ans avec Services financiers le Choix du Président - propriété des Compagnies Loblaw - pour lancer Financière Simplii.
«C'était une décision mutuelle qui procure aux deux parties plus de flexibilité», a expliqué le vice-président à la direction, services bancaires directs, innovations et paiements à la Banque CIBC, Mike Boluch.
L'institution financière affirme que les clients auront accès à la Financière Simplii en ligne, par l'entremise de leurs téléphones intelligents ou des centres d'appels.
À compter du 1er novembre, les deux millions de comptes des Services financiers le Choix du Président ainsi qu'un bouquet de services passeront dans le giron de la nouvelle marque de la Banque CIBC. De son côté, Loblaw (TSX:L) affirme qu'elle pourra se concentrer davantage sur son programme de fidélisation PC ainsi que ses cartes de crédit MasterCard.
La Banque CIBC a promis une transition «sans heurt». Il n'y aura pas de changements apportés aux numéros de compte, aux modalités des prêts hypothécaires ainsi qu'aux paiements préautorisés, notamment.
M. Boluch n'a pas dévoilé les détails financiers de son entente avec Loblaw, mais il a indiqué que les résultats du quatrième trimestre tiendraient compte d'un montant de 100 millions $ lié à cette transaction.
David Lewis, chargé d'enseignement à la Ryerson University's Ted Rogers School of Management, croit que la Banque CIBC n'était pas satisfaite de la performance de Services financiers le Choix du Président. Selon lui, l'institution financière mise sur la confiance des consommateurs à l'endroit des banques.
«Il y a des consommateurs extrêmement conservateurs avec leur argent et ne font peut-être pas confiance aux supermarchés (pour gérer leurs avoirs)», a dit M. Lewis.
Rejoindre les «milléniaux»
Celui-ci croit que le déploiement de la Financière Simplii permettra à la Banque CIBC de rejoindre plus facilement les «milléniaux» qui sont moins réticents à effectuer des transactions bancaires en ligne.
Robert Smythe, associé financier Insightst, chez IDC Canada, a souligné que la firme plaçait la Banque CIBC en queue de peloton par rapport aux autres grandes banques canadiennes en matière d'offre numérique. À son avis, la transaction annoncée mercredi pourrait se traduire par d'autres investissements.