Dans son discours prévu en fin d'après-midi, Barack Obama mettra l'accent sur la nécessité de «contrer et discréditer les voix de l'extrémisme et de la haine», a indiqué un responsable de la Maison-Blanche.

Keystone XL: Obama impose son veto

Le président Barack Obama a imposé son veto sur un projet de loi approuvant la construction de l'oléoduc Keystone XL, mardi.
La Maison-Blanche a transmis l'avis au Sénat peu de temps après que le Congrès eut envoyé le document législatif pour signature.
Le projet de TransCanada (TSX:TRP), annoncé en 2008, a reçu l'appui des républicains, de l'industrie pétrolière et du gouvernement canadien. Selon les premiers, ce projet estimé à 8 milliards $ créera des emplois, favorisera la croissance et augmentera l'indépendance des États-Unis envers les ressources énergétiques du Moyen-Orient.
Les démocrates et les groupes environnementaux soutiennent que l'oléoduc est l'exemple même de l'exploitation de ressources énergétiques sales qui accentue le réchauffement climatique.
La décision de M. Obama renvoie la balle au Congrès. Les républicains n'ont pu encore démontrer qu'ils avaient les capacités de rassembler une majorité des deux tiers des élus, à la Chambre des représentants et au Sénat, pour outrepasser le veto présidentiel. 
Plus de détails à venir.