La nouvelle société portera le nom de Cuda Oil and Gas Inc

Junex: les actionnaires choisissent Cuda Energy

MONTRÉAL - Les actionnaires de Junex ont voté jeudi pour approuver le regroupement d’entreprises proposé avec la société albertaine Cuda Energy lors d’une assemblée extraordinaire.

Le regroupement avec Cuda, une société de Calgary, prévoit que les actions de la nouvelle entité seront échangées aux actionnaires de Junex et de Cuda dans une proportion respective de 55 et 45%. À la suite d’une transaction subséquente liée à un actif au Wyoming, la participation des porteurs de titres de l’entreprise québécoise doit fléchir à 46,1%.

Junex a fait état d’un vote quasi unanime, mais portant sur les droits de vote exercés à l’assemblée rattachés à un total d’un peu plus de 51 millions d’actions, représentant 58,5% des actions en circulation de Junex.

Junex et Cuda prévoient conclure l’entente «le ou vers le» 10 août. La société issue du regroupement portera le nom de «Cuda Oil and Gas Inc.» et ses actions se négocieront à la Bourse de croissance TSX sous le symbole «CUDA».

Autre groupe ayant tenté de mettre la main sur Junex, Utica Resources avait modifié mardi de nouveau son offre non sollicitée.

Le conseil d’administration de Junex avait affirmé plus tôt jeudi que la proposition ne constituait pas une offre supérieure à l’arrangement prévu entre Junex et Cuda.

Utica, mise sur pied en décembre et établie au Québec, proposait aux actionnaires de Junex 50 cents en espèces pour chaque titre qu’ils détiennent.

Fondée en 1999 à Québec, Junex attend toujours son bail d’exploitation pour son projet de Galt, où le potentiel est évalué à environ 20 millions de barils de pétrole. Elle avait cédé ses permis sur l’île d’Anticosti contre 5,5 millions $.

Le Regroupement Junexit de la Gaspésie, opposé au forage dans la région, a indiqué que des membres avaient assisté à l’assemblée, mais sans vraiment pouvoir faire valoir leur point de vue.

«Cuda Energy, l’entreprise qui a acquis Junex, est une entreprise idéaliste si elle croit que son investissement sera un jour rentable. Les projets d’extraction d’hydrocarbures au Québec se buteront à une résistance citoyenne toujours plus forte. Nous faisons ici preuve de réalisme en mettant en garde toutes ces pétrolières de se lancer dans des projets voués à l’échec», a affirmé l’organisation par courriel.

L’action de Junex sur la Bourse de croissance TSX demeurait stable, jeudi, à 48 ¢.