Julie Bédard quittera la présidence de la Chambre de commerce et d’industrie de Québec en février prochain.

Julie Bédard quitte la présidence de la Chambre de commerce de Québec

La Chambre de commerce et d’industrie de Québec perd sa présidente. Julie Bédard, qui est devenue en 2017 la première femme à la tête de l’organisation, quittera ses fonctions à la fin du mois de février 2020 pour devenir présidente de la corporation Medicart.

«Je quitte la CCIQ avec le sentiment du devoir accompli. Avec le soutien et le travail incroyable de l’équipe de la CCIQ et du CA, nous avons réussi, en deux ans, à donner un second souffle et une nouvelle couleur à l’organisation. Nous avons, entre autres, revu l’image de marque, la programmation et le positionnement stratégique», a commenté Julie Bédard par voie de communiqué. 

L’avocate et gestionnaire était impliquée depuis de nombreuses années dans la CCIQ avant de devenir administratrice au conseil d’administration, en 2017. Elle a accédé à la tête de l’organisation à la fin de l’année 2017, en s’engageant à «redresser et restructurer» la chambre de commerce, en lui faisant prendre un «virage moderne». Elle est une des instigatrices du programme Leadership au féminin. 

Medicart

L’annonce de son départ de la CCIQ est venue de pair avec celle de sa nomination à la tête de la corporation Medicart, une nouvelle bannière en soins médico-esthétiques qui rassemble les 27 cliniques Epiderma et trois autres établissements de la région de Montréal et d’Ottawa.

Le président et chef de la direction de Medicart, Pierre Montminy, compte sur Mme Bédard pour assurer le «déploiement de la bannière Medicart». «À l’approche de ma retraite, je considère que le temps est venu d’assurer la relève et la pérennité de l’entreprise que j’ai créée et j’ai confiance en Julie pour reprendre les rênes de l’entreprise», a-t-il souligné dans un communiqué. 

La nouvelle présidente entrera en fonction au début du mois de mars.