De nombreuses firmes se sont montrées intéressées par le terrain de l'ancien zoo. Le groupe SOS Zoo a toutefois indiqué qu'il renonçait à son projet de parc faunique de la nordicité.

Jardin zoologique: trois promoteurs retenus

La Société des établissements de plein air (SEPAQ) doit annoncer sous peu que trois promoteurs ont été retenus parmi ceux qui souhaitent développer un projet sur les terrains de l'ancien Jardin zoologique.
Sept promoteurs avaient présenté à la SEPAQ leur initiative «à valeur récréotouristique» pour exploiter le site. Après analyse, trois d'entre eux ont franchi l'étape de la première évaluation, a-t-on appris.
Une version plus complète de leur projet devra être déposée avant le 20 février. La décision finale attendra 2015. Il n'est pas impossible que plus d'une proposition soit retenue.
L'un des promoteurs intéressés, Jacques Desbois, de l'Hôtel de glace, indique ne pas avoir reçu d'indication de la part de la SEPAQ. «Nous, on est en attente, a commenté M. Desbois. Je pense que dans un processus comme celui-là, la SEPAQ doit être hermétique et tous ceux qui ont déposé des projets ne doivent pas s'attendre à avoir des nouvelles avant l'annonce. C'est tout à fait compréhensible.»
L'ancien Jardin zoologique, fermé en 2006, occupait un terrain de plus de 160 000 mètres carrés.