Premier Tech est une entreprise de Rivière-du-Loup spécialisée dans la production de produits agricoles et d'horticulture, d'équipements d'emballage et de systèmes de traitement des eaux usées.

Insatiable, Premier Tech!

L'appétit de Premier Tech est vraiment insatiable.
L'entreprise de Rivière-du-Loup spécialisée dans la production de produits agricoles et d'horticulture, d'équipements d'emballage et de systèmes de traitement des eaux usées a annoncé, vendredi, la réalisation de nouvelles acquisitions.  L'une complétée, le 1er juillet, en France. L'autre, le 11 juillet, en Inde. Des achats d'entreprises étrangères, la société louperivoise en fait cinq depuis le début de l'année. Les trois premières emplettes ont été réalisées en Europe et aux États-Unis.
Premier Tech est maintenant présent dans 24 pays où elle compte pas moins de 3800 employés. Plus d'un millier d'entre eux s'affairent à Rivière-du-Loup.
En France, Premier Tech met le grappin sur une entreprise spécialisée dans la conception et l'installation de lignes d'ensachage.
En Inde, l'entreprise dirigée par Jean Bélanger achète une participation majoritaire dans Brisanzia Technologies, une société de Delhi offrant une gamme complète de produits et de services de gestion des eaux. Déjà présente sur les marchés municipal et résidentiel, la coentreprise entend intensifier son déploiement sur les marchés commercial, communautaire, institutionnel et industriel.
Le chiffre d'affaires de Premier Tech affiche 725 millions $. Depuis 1990, le taux de croissance annuel de l'entreprise est de l'ordre de 10,5 %.  Au cours de la dernière année, le chiffre d'affaires de la compagnie fondée en 1923 a progressé de 50,2 millions $. De cette somme, 38,2 millions $ sont attribuables à la croissance organique des activités de Premier Tech et 12 millions $ aux emplettes réalisées aux quatre coins du monde.