Les 325 homardiers des Îles-de-la-Madeleine demeureront à quai au moins jusqu'à lundi.

Îles-de-la-Madeleine: l'ouverture de la pêche au homard retardée

Les amateurs de homard des Îles-de-la-Madeleine devront patienter deux jours de plus. Pêches et Océans Canada avait annoncé, vendredi, que l'ouverture de la 142e saison de pêche au fameux crustacé, qui devait s'ouvrir samedi à 5h, serait retardée au dimanche. Puis, samedi à 10h, le Ministère a reporté le départ des homardiers d'une autre journée, soit à lundi.
«Pour samedi, on annonçait des vents de 35 km/h, avec des pointes à 60 ou 65 km/h, explique le porte-parole de Pêches et Océans Canada, Michel Plamondon. Si les vents sont supérieurs à 20 noeuds (37 km/h), il y a un message qui passe à la radio CFIM pour dire que la pêche allait être retardée au lendemain. C'est confirmé à chaque jour.» 
«C'est avant tout une question de sécurité, poursuit M. Plamondon. Quand les bateaux partent avec leurs cages, il y en a beaucoup d'empilées une par-dessus l'autre. Donc, c'est haut. Quand il y a des vents, ça pourrait être dangereux.»
Comme les mauvaises conditions météorologiques risquent de perdurer une bonne partie de la semaine, il est possible que le départ en mer des navires soit retardé de quelques jours encore. «À moins qu'il y ait une fenêtre de beau temps et que les pêcheurs puissent mettre leurs cages à l'eau, puis revenir, précise M. Plamondon. La température change parfois rapidement.»
Célébrations
Dans l'attente de cette mise à l'eau des casiers de homards qui, cette année, est placée sous le thème «Célébrons notre richesse», ce report n'a pas empêché les Madelinots de célébrer. «L'invité à la vigie», pour désigner celui qui observe et transmet l'information, est le comédien Vincent Graton.
Vendredi midi, le traditionnel dîner des pêcheurs a été servi. Comme d'habitude, le repas était composé de chiard à la viande salée. En après-midi, les gens ont pu assister à la bénédiction des 325 bateaux qui partiront avec à leur bord environ 850 pêcheurs et aide-pêcheurs. La journée s'est terminée par la messe des travailleurs de la mer, réunissant les deux communautés religieuses de l'archipel, dans la nouvelle église de Grande-Entrée. La cérémonie a été suivie par le lancement de la couronne de fleurs en mémoire des marins disparus.