Yvon Charest, PDG de Industrielle Alliance, au siège social de l’entreprise à Québec

iA Groupe financier veut constituer un holding

iA Groupe financier (Industrielle Alliance) va bientôt s’adresser à l’Assemblée nationale du Québec afin de moderniser sa loi constitutive, la Loi concernant l’Industrielle-Alliance Compagnie d’Assurance sur la vie qui avait été sanctionnée en 1999.

La société d’assurance et de gestion de patrimoine de Québec a annoncé, lundi, son intention de créer une société de portefeuille, un holding, pour regrouper l’ensemble des activités du groupe fondé en 1892.

iA Groupe financier offre une gamme complète de produits d’assurance vie et maladie, d’épargne et de retraite, de fonds distincts et de fonds communs de placement, de valeurs mobilières, d’assurance auto et habitation, de prêts hypothécaires et de prêts autos, ainsi que d’autres produits et services financiers.

«Nous sommes d’avis qu’il serait avantageux que la structure légale d’IA Groupe financier soit adaptée à l’envergure actuelle de l’entreprise», a souligné le président et chef de la direction de l’entreprise, Yvon Charest.

«La constitution d’une société de portefeuille favoriserait une plus grande souplesse financière pour poursuivre notre stratégie de croissance et reflèterait mieux la diversification de nos activités.»

Les modalités de mise en place de cette nouvelle structure, incluant les différentes approbations requises, dont celle des actionnaires, seront communiquées au cours des prochains mois, a fait savoir, par communiqué de presse, la compagnie qui détient 164 milliards $ d’actif sous gestion et administration.

Inscrit à la Bourse de Toronto en 2000, ia Groupe financier compte aujourd’hui plus de quatre millions de clients, plus de 6000 employés et plus de 25 000 représentants. La compagnie réalise maintenant 58 % de ses activités dans le reste du Canada et 4 % aux États-Unis.

Structure plus flexible

En janvier dernier, iA Groupe financier concluait une transaction lui permettant d’étendre ses tentacules aux États-Unis dans le marché des garanties prolongées. La société a fait l’acquisition de Dealers Assurance Company et Southwest Reinsure. Basée dans le sud-ouest américain, la compagnie distribue des garanties prolongées au sein d’un réseau qui regroupe des concessionnaires automobiles. Le montant de la transaction est de 166 millions $.

«Il serait nettement préférable de bénéficier d’une structure corporative aussi flexible que nos principaux concurrents», a indiqué, pour sa part, Denis Ricard, le chef de l’exploitation chez iA Groupe financier.

Il a signalé qu’en sa qualité de société financière pancanadienne, l’entreprise livre concurrence à des grands joueurs qui possèdent une structure juridique du type souhaité par iA Groupe financier . «Nous nourrissons l’ambition de poursuivre notre croissance et de devenir un acteur toujours plus important sur la scène canadienne et aux États-Unis», a-t-il ajouté.

À la Bourse de Toronto, lundi, le titre d’iA Groupe financier (TSX: IAC) valait 57,56 $ en baisse de 54 ¢.