Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Pierre Dufour (avec un casque bleu), serre la main de Jean Trottier, propriétaire d’Hydromec, accompagné de son équipe.

Hydromec, de Dolbeau-Mistassini, prend de l’expansion à Québec

L’entreprise dolmissoise Hydromec, spécialisée dans la vente et l’entretien d’équipements forestiers, continue de prendre de l’expansion en ouvrant une nouvelle succursale à Québec au cours des prochains mois. Pour souligner l’événement, l’entreprise a présenté une démonstration d’abatteuse et de transporteurs forestiers à Lac-Beauport, vendredi et samedi.

« D’après moi, ce sera une des plus grosses démos forestières privées de l’histoire du Québec », a déclaré fièrement Jean Trottier, propriétaire de l’entreprise familiale lancée par son père, avant la tenue de l’événement.

Vendredi et samedi, lui et son équipe attendaient plus de 500 visiteurs pendant les deux journées de la démonstration. Avant même le début de l’événement, un premier acheteur s’est rendu sur les lieux, a souligné M. Trottier. « Un forestier de la rive sud voulait des équipements Ponsse depuis longtemps, mais il trouvait qu’on était trop loin pour assurer le service, dit-il. L’arrivée de la nouvelle succursale à Québec l’a convaincu. »

Ce nouveau point de service permettra donc à Hydromec de conquérir de nouveaux marchés sur la rive sud de Québec, particulièrement en Beauce et en Estrie, estime Alexis Piette, directeur des ventes d’Hydromec. Selon ce dernier, la nouvelle abatteuse Cobra de Ponsse, qui vient tout juste d’arriver sur le marché au Canada, sera un produit qui séduira les entrepreneurs qui travaillent en forêt privée. « C’est une machine sur roue qui a une plus faible emprise au sol et qui cause moins de dommages, tout en offrant une excellente production », fait-il valoir.

Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Pierre Dufour (avec un casque bleu), serre la main de Jean Trottier, propriétaire d’Hydromec, accompagné de son équipe.

Arrivée il y a à peine deux semaines au Québec, la première abatteuse Ponsse Cobra était l’une des cinq machines forestières en démonstration, vendredi et samedi, à Lac-Beauport.

Sur le terrain, on retrouvait trois autres machines finlandaises de Ponsse, soit l’abatteuse Scorption et les transporteurs Élephant King et Buffalo. De plus, l’abatteuse québécoise FH277 L d’Eltec était aussi à l’honneur.

Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec, Pierre Dufour, s’est déplacé pour l’occasion, vendredi.

La construction de la succursale de Québec, qui sera située à Saint-Augustin-de-Desmaures, nécessitera des investissements de près de quatre millions de dollars. Les plans de ce point de service, qui sera actif à compter de l’été 2020, ont été dévoilés lors de la démonstration forestière.

Dans un premier temps, cinq employés devraient s’ajouter à l’équipe d’Hydromec, qui en compte déjà plus de 70 dans ses bureaux de Dolbeau-Mistassini et de Chicoutimi.

« On prend de plus en plus de parts de marchés avec les têtes d’abattage Ponsse ces dernières années et on veut continuer sur cette lancée », a mentionné Alexis Piette.

Selon Jean Trottier, il n’y a pas de doute que la clientèle ne fera qu’augmenter avec cette nouvelle succursale. « La demande est là et il y a encore plus de clients que ce à quoi je m’attendais », a-t-il commenté.